Nutri Perso, le Nutri-score adapté à votre consommation réelle

Plutôt qu’une notation unique pour 100 grammes consommés, le Nutriperso de l’application MyLabel propose d’évaluer un produit en fonction du profil du consommateur.

Podcast

Nutriperso : adapter le Nutri-score à votre profil

1 - Nutriperso : adapter le Nutri-score à votre profil

02:03

Nutriperso : l’outil qui personnalise le Nutri-score selon le profil

2 - Nutriperso : l’outil qui personnalise le Nutri-score selon le profil

04:23

Nutriperso, le nouvel outil plus réaliste que le Nutri-score ?

3 - Nutriperso, le nouvel outil plus réaliste que le Nutri-score ?

08:05

Une bouteille d’huile d’olive ou une plaquette de beurre ? Nutri-score « E » ! Trop gras, trop salé. Et si on change le référentiel ? Personne ne consomme 100g d’huile d’un coup. Que se passe-t-il si une femme de 40 ans ou un homme de 30 ans utilise juste une demi cuillère à café pour la cuisson de ses légumes ?

« Avec Nutri Perso, le score s’adapte au profil », explique Christophe Hurbin, fondateur de MyLabel, une application qui note les produits selon vos informations.

Nutri Perso est une nouvelle fonctionnalité de cette application, disponible sur Apple et Android, et permet de personnaliser le Nutri-Score selon votre âge, votre sexe ou encore vos habitudes de consommation.

Mylabel – Nutriperso

L’objectif ? Une meilleure connaissance des produits que l’on consomme mais aussi une façon d’affiner nos achats et ôter une culpabilité mal placée.

Mylabel – Nutriperso

« Pour le chocolat noir, par exemple, une tablette entière aura une Nutri-score « E » mais personne ne consomme vraiment ça », explique Christophe Hurbin. Une femme de 40 ans, par exemple, qui consomme un ou deux carrés de chocolat par jour avec son café, pourra ainsi trouver certaines marques qui passent du « E » au « B », voire même au « A » si le chocolat est en plus de cela bio ou « fair-trade ».

Comment ça marche au juste ? Au téléchargement de MyLabel, des informations sur votre profil sont demandées. « Elles restent anonymes et ne peuvent pas être vendues », assure Christophe Hurbain. En plus de votre échelle de valeur (société plus juste, impact environnemental ou santé et nutrition) qu’il vous faut renseigner, il vous suffit ensuite d’indiquer votre âge, sexe et habitudes alimentaires.

« Ensuite, un score indicatif vous est donné sur l’application lorsque vous scannez un produit et il adopte les couleurs du Nutri-Score », explique Maÿilis Jannic, responsable des partenariats de MyLabel.

Mylabel – Nutriperso

Ainsi, lorsque l’on scanne, par exemple, une tablette de chocolat, on peut lire sur l’application un smiley (rouge, orange ou vert) dans chacune des catégories sélectionnées (bien-être animal, emballage, inégalités salariales… etc) mais aussi, dans l’onglet « santé et nutrition », un nutri-score général et personnalisé.

L’utilisateur dispose ainsi de toutes les clés pour améliorer son alimentation et obtenir les données les plus précises.