Au fait, la dyslexie n’est pas un handicap, mais un super pouvoir

Béatrice Sauvageot est orthophoniste et neuropsychologue. Pour elle, la dyslexie n’est pas un trouble. Grâce à sa méthode, les dyslexiques prennent l’avantage sur leur ex handicap.

Podcast

Au fait, la dyslexie n’est pas un handicap, mais un super pouvoir

1 - Au fait, la dyslexie n’est pas un handicap, mais un super pouvoir

02:08

Les dyslexiques, super empathiques

2 - Les dyslexiques, super empathiques

04:18

Les supers pouvoirs des dyslexiques

3 - Les supers pouvoirs des dyslexiques

08:08

Les dys représentent environ 12 % de la population. Des personnes qui ont des difficultés à lire, écrire ou calculer. Pour les aider, Béatrice Sauvageot a créé en 1992 l’association Puissance Dys. Des outils, des exercices et une méthode ont été mis au point pour permettre à ces personnes de reprendre confiance en elles. Tout s’appuie sur le plaisir, le jeu, la musique et le chant. Aujourd’hui, il existe même une application “Dysplay” pour repérer et réparer la dyslexie. Pour faire le test de repérage, c'est ici.

Dernière-née des inventions pédagogiques de Béatrice Sauvageot, une autre application appelée Résonnances, réalisée avec le compositeur oscarisé et césarisé Alexandre Desplat et son épouse la violoniste Dominique Lemonnier.