Viande rouge : comment bien consommer cet aliment du quotidien

« La viande rouge contient beaucoup de fer », « il faut éviter d’en manger tous les jours », « elle est bien meilleure bio ». Que d’idées reçues sur cet aliment de notre quotidien.

Podcast

Viande rouge : bienfaits et recommandations

1 - Viande rouge : bienfaits et recommandations

02:00

Viande rouge : décryptons quelques idées reçues

2 - Viande rouge : décryptons quelques idées reçues

04:00

Viande rouge : vrai/faux avec Christelle Aurensan, diététicienne

3 - Viande rouge : vrai/faux avec Christelle Aurensan, diététicienne

04:00

Aujourd’hui, par nécessité médicale, conviction, souci éthique, respect animal ou religion, beaucoup se sont tournés vers le végétarisme. D’autres sont flexitariens, c’est-à-dire qu’ils mangent moins de viande mais de meilleure qualité. La viande rouge est-elle mauvaise pour notre santé ? Comme pour tout autre aliment, tout est question de dosage, de qualité du produit et du mode de cuisson choisi.

Il convient d’abord de ne pas faire frire sa viande à haute température dans du gras et ne pas la faire griller excessivement au barbecue. Mieux vaut n’en manger qu’une à deux fois par semaine, plutôt avec des légumes. La viande crue doit par ailleurs être consommée rapidement. La viande rouge apporte par ailleurs de nombreuses vitamines et notamment la B12. Indispensable à notre système nerveux et immunitaire, les végétariens doivent se supplémenter pour ne pas en manquer.

Viande rouge : les chercheurs s’interrogent

La viande rouge est soupçonnée d’être possiblement l’une des causes du cancer du côlon. Mais des chercheurs d’Harvard travaillent sur l’implication du fer héminique et des additifs nitrités, très présents dans la charcuterie et la viande transformée.

Serait-il possible alors que ce soit les additifs qui favorisent les tumeurs plus que la viande elle-même ? Réponse dans quelques années sans doute.

Christelle Aurensan, diététicienne nutritionniste, est notre invitée.