Santé : sept nouvelles maladies rares détectées chez les bébés

Depuis le 1er janvier, le dépistage néonatal s’est élargi. Au total, 13 maladies sont désormais dépistées chez les nouveau-nés. Explications.

Podcast

Qu’est-ce que le dépistage néonatal ?

1 - Qu’est-ce que le dépistage néonatal ?

01:59

Comment se déroule un dépistage néonatal ?

2 - Comment se déroule un dépistage néonatal ?

03:52

Histoire et avenir du dépistage néonatal

3 - Histoire et avenir du dépistage néonatal

08:01

Si vous avez des enfants, ce qui suit va sûrement vous parler. Si vous allez bientôt avoir des enfants, n’oubliez pas de faire ce dépistage néonatal. Généralement, dans les deux à trois jours suivant une naissance, un dépistage néonatal est proposé aux parents du nouveau-né. Cette série de tests permet de détecter les maladies rares, sévères et souvent génétiques des bébés peuvent être prises en charge rapidement.

Le dépistage repose sur le prélèvement de quelques gouttes de sang. Celui-ci se fait généralement au niveau du talon, explique Frédéric Huet. Ce dernier est professeur à l’université de Bourgogne, praticien hospitalier au CHU de Dijon rattaché au service pédiatrique et président de la société française de dépistage néonatal.

Une sage-femme peut réaliser ce dépistage à la maternité ou au domicile directement. Six maladies étaient recherchées lors du prélèvement jusqu’à présent. En 2020, la Haute Autorité de santé (HAS) avait dévoilé des recommandations concernant une extension des maladies recherchées lors du dépistage néonatal.

Depuis le 1er janvier 2023, sept nouvelles maladies rares sont donc intégrées au programme national de dépistage des nouveau-nés. Ce qui porte maintenant à 13 le nombre de maladies dépistées. Et dans un avenir proche, cette liste pourrait encore évoluer explique Frédéric Huet.

Pour aller plus loin > Moselle : elle a créé un boitier pour apaiser les bébés hospitalisés