Massages bien-être et soins énergétiques, quelles différences ?

Si le premier fait appel aux muscles, le second sollicite davantage l’esprit. Les détails avec Florence Gosse, praticienne en massages bien-être et soins énergétiques dans l’Eure, en Normandie.

Podcast

Massages bien-être et soins énergétiques, quelle différence ?

1 - Massages bien-être et soins énergétiques, quelle différence ?

01:52

Bien-être : comment choisir son soin et son praticien ?

2 - Bien-être : comment choisir son soin et son praticien ?

03:40

Portrait : Florence Gosse, praticienne en soins énergétiques

3 - Portrait : Florence Gosse, praticienne en soins énergétiques

04:15

Florence Gosse habite en Normandie, dans le département de l’Eure. Elle est praticienne en massage bien-être et soins énergétiques. Nous l’avons rencontrée pour parler de son activité.

AirZen Radio. Qu’est-ce que le soin énergétique ?

Florence Gosse. Ma façon de penser les soins énergétiques consiste à transmettre une énergie pour aider la personne en face de moi. C’est moins concret que le massage, donc c’est plus abstrait dans l’esprit de certain. Il m’arrive d’avoir des ressentis pendant les séances et l’idée est de rééquilibrer les énergies qui circulent puisqu’on considère que les blocages sont liés à une émotion qui n’est pas passée.

Alors, vous n’avez aucun blocage pour aider les autres à se débloquer ?

On a tous des blocages, j’entreprends le travail en allant voir des confrères et des consœurs pour équilibrer mon énergie et je fais des auto-soins sur moi.

Comment avez-vous découvert les soins énergétiques ?

J’ai toujours été curieuse de tout ça. J’avais consulté un ostéopathe énergéticien et les voyages ont amené des rencontres. J’ai commencé par une initiation au reiki, mais j’ai eu du mal à m’approprier cette technique, donc je me suis tournée vers le lahosi. C’est ce que je pratique aujourd’hui.

Comment choisir son praticien ?

Il faut faire confiance à son instinct. S’il vous dit que quelque chose cloche, n’y allez pas. Le plus important est d’avoir confiance, que ce soit vous envers le praticien ou le praticien envers vous. C’est une histoire d’humain.