Le sucre, ami ou ennemi ? Le Dr Jean-Michel Cohen rétablit la vérité

Le sucre est omniprésent dans notre alimentation : céréales du petit-déjeuner, jus de fruits, sodas, plats préparés, pâtes, pains, salades industrielles, gâteaux, laitages, compotes.

Podcast

De quels sucres parle-t-on?

1 - De quels sucres parle-t-on?

02:00

Le sucre : recommandations et conseils

2 - Le sucre : recommandations et conseils

04:00

Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, répond à nos questions

3 - Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, répond à nos questions

04:00

On nous répète depuis tout petit que le sucre est bon pour nous, nous donne de la force et de l’énergie. J’ai même entendu dire une fois que sans lui, nous pourrions mourir. Info ou intox ?

En réalité, il faut distinguer les sucres rapides des sucres lents, appelés aussi complexes. Leur impact sur notre organisme et leur index glycémique sont totalement différents. Si nous pouvons nous passer des sucres rapides comme les glaces, bonbons, sodas, gâteaux et plats préparés, nous avons besoin des sucres lents comme les pommes de terre à l’eau ou en salade, le riz, les pâtes, le pain (complet ou au levain), légumineuses et bananes.

A N N O N C E

Comme pour toute chose, il faut privilégier la qualité à la quantité : une petite mais excellente part de tarte faite maison vaut mieux qu’un paquet de biscuits industriels. Par ailleurs, les enfants sont la principale cible d’une publicité les incitant à consommer toujours plus sucré.

Pour les plus courageux et addicts au sucre, le sevrage est possible mais par paliers, progressivement. Il existe des astuces comme manger du chocolat noir coupe-faim, boire une tisane, faire de l’hypnose ou de l’acupuncture pour freiner ses envies de sucre.