De l’Argentine au Canada, le défi fou à vélo d’un aventurier breton

Seize pays à traverser et 25 000 kilomètres à parcourir à vélo. C’est l’objectif que s’est fixé le jeune Breton Pierre Blivet. Rencontre après une année passée à sillonner les routes.

Réécouter en podcast

La traversée du Salar d’Uyuni

La traversée du Salar d’Uyuni

02:15

Dormir chez l’habitant

Dormir chez l’habitant

04:15

Partir à l’aventure à vélo

Partir à l’aventure à vélo

07:56

Argentine, Chili, Bolivie, Pérou… Cela fait un an que Pierre Blivet a quitté ses terres bretonnes pour traverser le continent américain à vélo, du sud au nord. Arrivé le 9 janvier 2023 à Ushuaïa, en Argentine, il a depuis roulé entre 50 et 80 kilomètres par jour.

“Un de mes meilleurs souvenirs, c’est la traversée du salar d’Uyuni en Bolivie. C’est une grande étendue de sel qui mesure 10 000 kilomètres carrés. On a l’impression de rouler sur de la neige, tout est blanc. On a même du mal à comprendre les distances ! C’est là que j’ai côtoyé les températures les plus froides de mon voyage, avec -25 °C… Mais les couchers de soleil étaient exceptionnels”, explique Pierre avec passion. Qui se trouve en Équateur au moment de notre entretien.

Des nuits en camping sauvage et chez l’habitant 

“À la base, je devais partir deux ans, mais je pense que je vais rester deux ans et demi sur les routes. L’Amérique du Sud était un rêve depuis très longtemps. Pendant la pandémie, j’ai découvert les voyages à vélo et, dès que ça a été possible, j’ai renoncé à mon travail pour réaliser mon rêve”, relate Pierre.

Ce dernier traverse les frontières à vélo avec plusieurs kilos d’affaires. Il dort le plus souvent sous tente, en camping sauvage, chez l’habitant ou dans des hôtels. “J’essaye d’organiser mon voyage à la semaine. Je suis devenu expert pour trouver des endroits où bivouaquer. Je dirais que l’endroit idéal, c’est un endroit avec un toit pour être à l’abri de la pluie. Et surtout avec de l’eau à côté, une fontaine, un robinet ou même un lac. Avoir accès à de l’eau est très important, surtout pour les cyclistes.”  

Pour suivre les aventures de Pierre Blivet, rendez-vous sur sa page Facebook.  

Ce contenu audio a été diffusé le 06 février 2024 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Leopoldine DERIOT

Journaliste

Agence de communication Perpignan