Vacances et Familles : le droit aux vacances et loisirs pour tous

Depuis 60 ans, cette association nationale accompagne chaque année plus de 1700 familles en situation de précarité qui ne sont jamais ou très peu parties en vacances.

Réécouter en podcast

L’accompagnement sur-mesure des familles par Vacances et Familles

L’accompagnement sur-mesure des familles par Vacances et Familles

02:15

Vacances et Familles : Julie, une bénéficiaire devenue bénévole

Vacances et Familles : Julie, une bénéficiaire devenue bénévole

03:46

Vacances et Familles accompagne les familles en situation de précarité

Vacances et Familles accompagne les familles en situation de précarité

08:13

« Les vacances ne sont pas un luxe, mais un besoin. » C’est ce qu’on peut lire sur le site Internet de Vacances et Familles. Cette association nationale fait partie de ses structures qui favorisent l’accès aux vacances et aux loisirs pour tous. Elle est financée en partie par la Caisse d’allocations familiales (CAF) et la Mutualité sociale agricole (MSA).

Depuis 60 ans, elle agit en France à travers ses différentes antennes. « Nous, on va travailler sur l’insertion sociale via les vacances. On accompagne les familles avant, pendant et après, pour qu’elles puissent partir le plus sereinement possible », explique Laura Barbe, animatrice réseau au sein de l’antenne Gironde, qui compte environ 80 familles.

Du sur-mesure

Les familles sont redirigées par les travailleurs sociaux et les structures caritatives telles que la CAF, le Secours populaire, Habitat Humaniste, etc. Ces dernières décèlent les besoins de partir et de répit des personnes en situation de précarité. Une fois que la mise en relation est faite avec Vacances et Familles, le processus consiste à s’intéresser à leur expérience « vacances ». « On travaille sur leur projet, que l’on va déterminer en fonction de leurs envies et leurs moyens. En interne, nous avons un catalogue pour des séjours en France métropolitaine, principalement sur la façade ouest et dans le Sud-Est », explique Laura Barbe. Il s’agit de partenariats avec des entreprises nationales, mais aussi locales, développés par les salariés de chaque antenne. L’accompagnement inclus par ailleurs le déplacement, le budget, les loisirs.

La durée des séjours est d’une semaine, mais peuvent aller jusqu’à deux semaines en fonction des CAF. En ce qui concerne le financement, il y a un reste à charge pour l’hébergement calculé en fonction du quotient familial. Laura Barbe rappelle que l’un des motifs du non-départ en vacances est le manque de budget, mais il y a d’autres freins. « La mobilité. Quand on possède une voiture, ça coûte cher, il y a des frais. Mais partir en train a aussi un coût financier. Lorsqu’on n’est pas véhiculé, il faut trouver le moyen de se déplacer pendant les vacances. Ça nécessite toute une organisation, notamment pour faire les courses. Et puis, il y a le frein psychologique lié au stress de la préparation des vacances. » C’est pourquoi les bénéficiaires sont toujours en lien avec des bénévoles présents si besoin.

1 700 familles accompagnées par an

Vacances et Familles accompagne plus de 1 700 familles chaque année. Parmi elles, une centaine se trouve en Gironde. Priscilla fait partie de ces bénéficiaires. Enceinte de son quatrième enfant, elle et son compagnon sont épaulés pour la deuxième fois par l’association. « On peut partir hors vacances scolaires, mais on ne peut pas. Et financièrement, deux semaines en juillet ou en août, ce n’est pas possible. C’est compliqué aussi en raison de la hausse des prix du loyer, de l’essence, des courses. Même avec un salaire, c’est compliqué. Pourtant, 2-3 ans auparavant on avait pu partir à l’île Maurice. »

Julie Mbinky a elle fait partie des bénéficiaires de l’association. Aujourd’hui, elle y est bénévole. « Je me devais d’être redevable. Moi, je n’étais jamais partie en vacances. Pourtant, je recevais des annonces de la CAF, mais je pensais que c’était compliqué comme je ne suis pas véhiculée et que j’ai un enfant à charge. Finalement, je les ai contactés, il y a deux ans. J’ai pu partir avec ma fille, cinq jours à Paris. ». Ce qu’elle a apprécié : l’écoute et le fait d’être rassurée.

Ce contenu audio a été diffusé le 16 août 2023 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Jennifer Biabatantou

Journaliste

Agence de communication Perpignan