Une coach spécialisée dans l’accompagnement du deuil   

Sophie Poupard-Bonnet est coach spécialisée dans l’accompagnement du deuil. Elle a décidé d’emprunter cette voie pour aider ceux qui en ont besoin à se reconnecter à leurs propres ressources.

Podcast

Accompagner le deuil en entreprise

1 - Accompagner le deuil en entreprise

02:12

Les différentes phrases du deuil

2 - Les différentes phrases du deuil

03:41

Sophie Poupart-Bonnet est coach dans l’accompagnement du deuil

3 - Sophie Poupart-Bonnet est coach dans l’accompagnement du deuil

08:09

Sophie a décidé d’accompagner les autres dans des périodes de vie extrêmement délicates. Elle les aide à mettre des mots sur certaines émotions qui les traversent. Le deuil se traverse mais ne se fait pas. La nuance est très importante à comprendre selon elle.

AirZen Radio. Quelles sont les étapes du deuil ?

Sophie Poupard-Bonnet. Je suis complètement d’accord avec les étapes du deuil décrites par Christophe Fauré, psychiatre spécialisé dans l’accompagnement du deuil. Grosso modo, à l’annonce du décès, on est sous le choc. On se dit que l’on vit un cauchemar et que la vie va reprendre comme avant.

Pendant la préparation de l’enterrement, on a l’impression d’être sur une autre planète, que les choses ne sont pas réelles.

Et puis, il y a le retour à la maison. On entre alors dans une période de fuite et de recherche. On cherche à retrouver des sensations d’avant pour tenter de retrouver la personne décédée. Ou alors être, au contraire, en suractivité pour ne pas se confronter à la réalité.

“On finit par intérioriser la personne et à accepter qu’elle ne soit plus là”

Comment continuer d’avancer lors de cette période difficile ?

On avance tous les jours grâce au processus de deuil. On peut avoir l’impression que notre état se détériore. Certains de mes clients me disent qu’ils reculent. Mais dans la réalité ils continuent d’avancer. Il est tout à faire normal d’avoir des périodes, où l’on va moins bien.

C’est comme si on intériorisait la personne. Elle est dans notre cœur, on ne l’oubliera jamais. Le lien est intérieur. Le lien extérieur a été coupé mais il sera toujours là. 

Sophie accompagne les particuliers mais propose aussi ses compétences aux entreprises. « Il y a une méconnaissance du deuil. Le retour en entreprise après un deuil n’est pas très bien accompagné. Les managers et les RH devraient s’outiller pour accompagner les collaborateurs qui vivent un deuil et mieux les accompagner », explique-t-elle.

Pour la contacter, rendez-vous sur son site internet.