Une appli pour connaître la composition des menus de la cantine

L’application Loyleek permet d’améliorer la communication entre les parents et les restaurants scolaires. Rencontre avec son fondateur, Joseph Diatta.

Podcast

Loyleek : qu’est-ce qu’on mange à la cantine ?

1 - Loyleek : qu’est-ce qu’on mange à la cantine ?

01:44

La transparence dans les cantines grâce à une application

2 - La transparence dans les cantines grâce à une application

04:03

Ecole : demi-pension ou pas, faites votre choix !

3 - Ecole : demi-pension ou pas, faites votre choix !

04:21

Au restaurant, les clients attendent de plus en plus de transparence de la part des cuisines concernant les allergènes ou l’origine des produits utilisés. Alors, pourquoi ne pas faire pareil pour la restauration scolaire ?

A N N O N C E

Si les communes ne sont pas obligées de proposer un service de restauration scolaire dans les établissements, la plupart le font. Ceux-ci ont des nouvelles obligations à respecter, selon la loi EGalim publiée en février 2021, parmi lesquelles :

  • Servir un repas végétarien par semaine
  • Servir des repas comprenant une part au moins égale à 50% de produits correspondant à au moins un critère de qualité (dont 20% de produits issus de l’agriculture biologique)
  • Afficher les allergènes

Mais il n’est pas toujours facile d’afficher autant de transparence pour des menus censés changer régulièrement. Voilà pourquoi Joseph Diatta a fondé l’application Loyleek, en 2017. Les cantines peuvent ainsi publier toutes ces infos (et plus encore) à destination des parents.

Réduire le gaspillage

« Beaucoup de parents pensent que la restauration scolaire consiste à ouvrir des boites de conserves, mais non. Ils peuvent donc constater que les carottes râpées sont faites maison », explique le fondateur.

De l’autre côté, il confie que cela oblige les établissements à varier les plats et ajouter d’autres distinctions comme le « nutriscore ». Bien communiquer permet de réduire le gaspillage de nourriture (et de papier pour ceux qui impriment) au jour le jour et d’améliorer la bienveillance entre les différents acteurs. Cette solution est à l’initiative de l’établissement.

Rassurez-vous, cela n’empêche pas de demander aux parents : « Alors, t’as mangé quoi aujourd’hui à la cantine ? »