Un jardin limou…zen

Aller au Japon avec une empreinte carbone proche du zéro, ça vous dit ? Il suffit pour cela de se rendre à Bonnac-la-Côte, en Haute-Vienne chez Francis Léobon, passionné de culture nipponne depuis plus de 40 ans, qui a élaboré un incroyable jardin japonais. 

Podcast

Un jardin limou…zen

1 - Un jardin limou…zen

02:05

Fukutsu-en, une téléportation au Japon

2 - Fukutsu-en, une téléportation au Japon

04:05

Le jardin de thé

3 - Le jardin de thé

04:08

C’est une déambulation hors du temps et de l’espace, où tout est réuni pour aider le visiteur à atteindre calme et sérénité dans un écrin de beauté végétale et minérale. Entre les innombrables érables… du Japon, forcément, mais aussi des gingkos, des azalées et des essences plus locales (chênes, charmes), on passe du jardin de mousse et son camaïeu de verts profonds au jardin de thé et son pavillon spécialement conçu pour les cérémonies ; on longe les trois étangs, miroirs géants où nagent plus d’une vingtaine de carpes koï, on peut même admirer le mont Fuji !  

Ici, depuis une quinzaine d’années, Francis Léobon construit patiemment un lieu qui rende compte de son amour pour le pays du Soleil Levant afin de la partager car, comme il l’affirme lui-même, « on crée aussi un jardin pour ses hôtes. » 

Bienvenue à Fukustu-en, le plus japonais des jardins limousins. Et réciproquement…