Seine-et-Marne : elle fabrique des purées de fruits anti-gaspi

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, une Melunaise a lancé Pommy, des purées artisanales à base fruits moches ou invendus de la grande distribution. Explications.

Podcast

Quelle est l’idée de Pommy ?

1 - Quelle est l’idée de Pommy ?

01:49

Pommy : une purée de fruits anti-gaspi

2 - Pommy : une purée de fruits anti-gaspi

03:54

L’origine du projet Pommy

3 - L’origine du projet Pommy

03:52

En France, 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées par an. Les fruits et légumes, eux, représentent 42% de ce gaspillage total. La pomme et la banane sont d’ailleurs les fruits les plus gaspillés.

Face à ce constat et à ces chiffres qui donnent le tournis, une femme, Hoang Vi Grad, s’est lancée un défi, celui de réduire le gaspillage alimentaire, notamment pour les fruits, en lançant son concept : Pommy.

L’idée ? Créer des purées de fruit de manière totalement artisanal, le tout à base de fruits moches ou encore d’invendus issus de la grande distribution, des fruits qui devaient finir à la poubelle.

Objectif : se développer

En janvier dernier, la jeune entrepreneuse a récupéré 100 kilos de fruits auprès d’un magasin de Vaux-le-Pénil (77), qui a participé au test. Avec la cheffe Marie Soria de la maison Potel et Chabot à Paris, elles ont ainsi confectionné des recettes de purées pomme-fraise au citron noir du Liban, pomme-banane-cardamome ou encore pomme-orange noix de muscade.

La centaine de pots a ensuite rejoint les rayons du magasin et ont tous trouvé preneurs. L’idée maintenant, c’est de se développer à plus grande échelle.