Santé et tendresse : les nombreux bienfaits du peau à peau avec bébé

Dès la naissance de bébé, le peau à peau représente un moment précieux aux nombreux bienfaits pour l’enfant et ses parents.

Podcast

Pourquoi le peau à peau est-il si important ?

1 - Pourquoi le peau à peau est-il si important ?

02:01

Quelles sont les règles de sécurité ?

2 - Quelles sont les règles de sécurité ?

03:49

Est-il dangereux de dormir en peau à peau ?

3 - Est-il dangereux de dormir en peau à peau ?

07:00

Pour nous aider à comprendre le peau à peau et nous conseiller, Lucie Giordano, sage-femme, très active sur les réseaux sociaux notamment sur Facebook.

Bien plus qu’un élan de tendresse, le peau à peau est important pour bébé comme pour les parents.

Sa pratique comporte de nombreux avantages :

  • Il détend bébé et diminue ses pleurs. Ainsi, le peau à peau augmente la sensation de compétences parentales des parents. Ces derniers se sentent alors rassurés dans leur capacité à apaiser bébé.
  • Au début, bébé a du mal à réguler sa température et peut faire des hypothermies. Le peau à peau permet d’augmenter sa température et de la stabiliser.
  • Le peau à peau favorise également la stabilité de la fréquence respiratoire et du taux de sucre dans le sang.
  • Il facilite l’allaitement maternel et l’attachement des parents.

« Les nouveaux-nés placés en peau à peau dans les 5 minutes qui suivent la naissance ont une stabilité cardiaque deux fois et demi supérieure aux autres nouveaux-nés », explique la sage-femme.

Si le peau à peau est devenu une pratique courante, initiée à la maternité, Lucie Giordano encourage activement à le poursuivre une fois au domicile.

Le peau à peau contre la douleur

“On se sert aussi du peau à peau quand on a des gestes douloureux à faire sur les bébés parce qu’on sait que comme ils fabriquent de l’ocytocine, ça va permettre de diminuer la douleur qu’ils vont ressentir sur les gestes”, précise Lucie Giordano.

Le peau à peau n’aurait donc que des avantages ? Presque ! Il peut donner chaud au parent…

©Lucie Giordano

L’invitée.

Lucie Giordano est sage-femme libérale à Pibrac, près de Toulouse. Elle souhaite être une sage-femme à l’écoute de ses patientes, sans jamais porter de jugement pour les aider à être en accord avec leurs choix.

La suivre sur Facebook