Lyon : le Refuge des Sorcières, un espace d’écoute et de partage

À l’INSA Lyon, des étudiantes ont créé le Refuge des Sorcières. Cet espace empreint de bienveillance veut sensibiliser sur les violences sexistes et de genre.

Podcast

Le Refuge des Sorcières, un espace bienveillant pour sensibiliser

1 - Le Refuge des Sorcières, un espace bienveillant pour sensibiliser

02:04

Le Refuge des Sorcières : être qui nous voulons être

2 - Le Refuge des Sorcières : être qui nous voulons être

04:02

Un lieu d’accueil pour visibiliser les violences sexistes et de genre

3 - Un lieu d’accueil pour visibiliser les violences sexistes et de genre

03:56

Aujourd’hui, les questions des violences sexistes et de genre concernent toute la société. Et, malheureusement, ces violences se retrouvent même lors de contextes festifs. Au sein de l’INSA Lyon – l’Institut Nationale des Sciences Appliquées -, des étudiantes ont réfléchi à cette problématique et ont pensé le Refuge des Sorcières, au sein de l’association étudiante Karnaval Humanitaire.

Ce refuge propose un espace d’écoute et de partage. Les sorcières étaient d’ailleurs présentes au festival humanitaire Karnaval, organisé sur le campus de l’INSA et elles ont accueilli des personnes en quête d’un espace calme et bienveillant.

Le Refuge des Sorcières

Le Refuge des Sorcières cherche à rendre visibles les violences de genre qui peuvent avoir lieu lors d’un festival. Avec ce refuge, les personnes se sentant agressées peuvent trouver du soutien dans un lieu rassurant.

Lors du Karnaval Humanitaire, les festivaliers sont venus au cours de la journée pour discuter et partager leurs avis. Le soir, le refuge était non-mixte et s’adressait essentiellement aux femmes et aux personnes LGBT+. Les sorcières veulent aussi sensibiliser à ces violences et n’hésitent pas à en parler autour d’elles, que ce soit aux bénévoles du Karnaval ou encore aux festivaliers.

Enfin, un espace prévention contre les drogues était également présent. Pour leur première édition, les membres du Refuge des Sorcières sont satisfaites du résultat et se préparent déjà aux prochains évènements.