Le secourisme en haute montagne : donner un sens à sa vie

Éric Mesnier a intégré pendant 18 ans le PGHM, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne. Lors de ces nombreuses interventions, il a appris à connaître la montagne par cœur.

Aller plus loin

Titre
Durée
Le secours, un mélange d’expérience et de résilience

1 - Le secours, un mélange d’expérience et de résilience

02:06

Histoire d’une intervention tragique en haute montagne

2 - Histoire d’une intervention tragique en haute montagne

04:02

Être secouriste en haute montagne, un engagement total

3 - Être secouriste en haute montagne, un engagement total

07:58

En septembre 2021, aux éditions Nimrod, Éric Mesnier a sorti un livre « Secours en montagne, dix interventions extraordinaires qui ont marqué à jamais ma carrière de secouriste au sein du PGHM », dans lequel il raconte sa vie en tant que secouriste en haute montagne.

Pendant 18 ans au PGHM, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, Éric a vécu des expériences inoubliables, parfois très stressantes et bouleversantes. Dans son livre, il relate ces moments où il a dû apprendre à gérer ses émotions et à contrôler son stress dans des endroits hostiles et dangereux.

Force mentale

Pour lui, s’adapter à ces milieux requiert de l’expérience et de la maîtrise du terrain. Il a travaillé avec la résilience et même si, d’après lui, la montagne reste indomptable, il sait comment s’adresser à elle.

Éric Mesnier

Au cours d’une intervention, un secouriste doit s’engager totalement dans le secours et travailler en collaboration étroite avec les différents partenaires présents comme le pilote de l’hélicoptère, le médecin, le technicien…

Pour Éric, il existe une vraie cohésion d’équipe lors de ces interventions, permettant ainsi une réelle communication entre les collaborateurs. Lorsque ces opérations sont trop lourdes à porter, Éric pouvait compter sur la bienveillance et l’écoute de ses collègues.

Il rappelle alors qu’être secouriste, c’est être au bon endroit, au bon moment, avec les bons gestes pour assurer la vie d’une personne en détresse. Parfois, cela ne suffit pas et, malgré les drames, Éric retourne sur le terrain avec la même force mentale.