Le plant-sitting : faites garder vos plantes pendant vos vacances

Caroline de Testa est propriétaire de la boutique Noé Bouture, spécialisée dans les produits végétaux à Bordeaux, qui propose ce service. Elle nous explique en quoi ce concept consiste.

Podcast

L’intérêt de plus en plus marqué des gens pour les végétaux

1 - L’intérêt de plus en plus marqué des gens pour les végétaux

02:21

Les conseils pour avoir des plantes en bonne santé quand il fait chaud

2 - Les conseils pour avoir des plantes en bonne santé quand il fait chaud

04:17

Le plant-sitting : la garde de vos plantes pendant vos vacances

3 - Le plant-sitting : la garde de vos plantes pendant vos vacances

08:18

Avant de partir en vacances, c’est souvent la question que se posent ceux qui ont des plantes : « Qui est-ce qui va bien pouvoir s’en occuper ? » Lorsqu’on a de la famille, des amis à proximité ou encore des voisins de confiance, la question ne se pose pas.

A N N O N C E

Mais dans le cas contraire, l’une des solutions peut être alors de faire appel au service d’un plant-sitter. Il s’agit d’une personne qui, pendant votre absence, s’occupe d’arroser vos plantes à la fréquence que vous souhaitez. Ainsi, vous pouvez partir l’esprit serein.

Un service plébiscité

En France, il existe plusieurs entreprises de ce genre. C’est le cas de Noé Bouture, une boutique qui propose à la vente des plantes d’intérieur, ses propres boutures, et des ateliers autour des végétaux.

Collection privée Caroline de Testa

Sa propriétaire, Caroline de Testa, s’est lancée dans le plant-sitting en juin dernier, « parce beaucoup de nos clients nous sollicitaient pour ce service. Et ayant ressenti le même manque pour mes propres plantes quand je partais en vacances, c’est tout naturellement que je me suis lancée ».

Aux petits soins des plantes

Avant de partir, les clients doivent remplir une feuille de route avec des questions comme le nombre de plantes à arroser, le nombre de passages nécessaires, indiquer s’il y a une attention particulière à avoir. Une fois sur place, le salarié s’occupe de l’arrosage des plantes avec une eau à température ambiante, met de l’engrais en cas de besoin et prête aussi une attention particulière à l’apparition des parasites sur les végétaux.

Pour accomplir ce travail, Caroline de Testa préconise de réserver un créneau d’une heure, à 15 euros, par semaine si vous avez entre une et 35 plantes ; deux heures entre 35 à 70 plantes ; et trois heures entre 70 à 100 plantes. La propriétaire de Noé Bouture remarque d’ailleurs que les gens sont de plus en plus intéressés par le monde des végétaux, “parce que ça fait du bien de s’occuper de ses plantes, c’est comme si on s’occupait de soi. Ça fait énormément de bien. On a un sentiment de fierté, de satisfaction”.