Le doudou, un compagnon rassurant et réconfortant pour bébé

« Un objet fétiche, en général une peluche, dont les petits enfants ne se séparent pas et avec lequel ils dorment ». C’est la définition donnée par Le Larousse au mot doudou.

Podcast

Pourquoi bébé met son doudou sur la tête ?

1 - Pourquoi bébé met son doudou sur la tête ?

02:05

Pourquoi donner un doudou à bébé ?

2 - Pourquoi donner un doudou à bébé ?

04:11

La séparation avec doudou

3 - La séparation avec doudou

07:52

Le mot « doudou » vient du redoublement infantile du mot « doux » (que l’enfant choisirait et pour ses évocations signifiées – « objet doux » – et pour sa formation à partir d’un mot monosyllabique).

Nous sommes nombreux à en garder un souvenir ému. Suzanne Vallières est psychologue et autrice du précieux livre « C’est mon doudou ! Les psy-trucs pour les enfants de 0 à 3 ans », paru aux Éditions de l’homme.

Le doudou, un objet transitionnel ?

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que, contrairement aux idées reçues, le doudou n’est pas forcément un objet transitionnel. En effet, l’objet transitionnel permet au bébé de supporter l’éloignement et l’absence de ses parents. Or, si l’adulte donne un objet investi appelé “doudou” à l’enfant dès qu’il se met à pleurer sans même essayer de le rassurer, alors le doudou ne peut être un objet transitionnel. Ainsi, le doudou ne doit en aucun cas se substituer à la présence et au réconfort du parent.

D’ailleurs, les enfants ne possèdent pas tous un doudou. “50% des enfants n’auront pas de doudou”, précise Suzanne Vallières.

“Le choix du doudou se fait vers 7-8 mois, ce qui correspond avec l’âge de l’anxiété de séparation.” C’est en effet souvent à cette période que la mère reprend le travail et est amenée à confier l’enfant à une nounou ou à la crèche.

Ainsi, grâce au doudou, l’enfant supporte de ne pas être avec ses parents en permanence.

Le doudou rassure bébé, d’où l’importance de l’avoir en deux exemplaires car si l’enfant le perd, gare au drame ! Malgré toute votre vigilance, doudou a disparu et vous ne l’aviez pas en double ? Suzanne Vallières conseille d’offrir un doudou avec la même texture et d’y déposer quelques gouttes du parfum des parents.

L’invitée.

©Suzanne Vallières

La psychologue Suzanne Vallières livre le fruit de plus de vingt années d’expérience auprès des jeunes en tant que formatrice spécialisée, professeure au niveau collégial, thérapeute, conférencière, chroniqueuse radio et télévision et… mère de trois jeunes adultes ! Après avoir été psychologue scolaire pendant 15 ans, Suzanne a son cabinet depuis quelques années, toujours spécialiste en petite enfance et auprès des ados. Elle est l’auteure des best-sellers de la série « Les Psy-trucs », traduits en six langues, sans oublier son dernier livre « Le psy-guide de la discipline », qu’elle a écrit avec sa fille Gabrielle.

Publié le 30/11/2022 à 11h27

Par Eva Kopp

Journaliste