Composition, les indispensables… Tout savoir sur les huiles essentielles

Chaque semaine, avec notre expert François Petitet nous découvrons une huile essentielle. Mais qu’est-ce qu’une huile essentielle à la base ? Découvrons ensemble tous leurs secrets.

Podcast

Composition, les indispensables… Tout savoir sur les huiles essentielles

1 - Composition, les indispensables… Tout savoir sur les huiles essentielles

02:20

Huiles essentielles : comment bien les utiliser ?

2 - Huiles essentielles : comment bien les utiliser ?

04:17

Huiles essentielles : ma trousse des indispensables

3 - Huiles essentielles : ma trousse des indispensables

04:13

Une huile essentielle est en fait une fraction concentrée issue d’un végétal grâce au procédé de distillation. Sa particularité est de ne pas être soluble dans l’eau, ce qui explique souvent que, lorsqu’on l’utilise, elle est souvent diluée dans un corps gras. D’une manière générale, on trouve de 0,1 à 1 % d’huile essentielle dans la plante que l’on distille.

Par exemple, pour la rose il faut environ 3 tonnes de pétales pour 1 litre d’huile. La lavande, plus généreuse n’a besoin que de 150 kilos pour obtenir la même quantité.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

Une fois ce nectar récupéré, il est possible de l’utiliser de plusieurs façons. La diffusion, tout d’abord, dont l’utilisation doit toujours être limitée dans le temps. Il est possible également de les respirer directement en ouvrant le flacon. Par voie orale, pour certaines d’entre elles et systématiquement avec l’avis d’un professionnel, de la même manière que par voie cutanée où elle sera la plupart du temps mélangée à une base neutre.

Pour les choisir, trois critères sont à prendre en compte : l’origine, la technique et le prix.

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive

Les indispensables
– pour les bobos du quotidien : lavande vraie, arbre à thé et menthe poivrée, ravintsara, gingembre et hélichryse
– pour les sportifs : gaulthérie, romarin à camphre, copahu
– pour les stressés : petit grain bigarade, camomille romaine et néroli
– pour les fatigués : pin sylvestre, serpolet et cèdre
– pour faire ses cosmétiques maison : bois de Hô, ciste, géranium et rose

Dernier point, il ne faut pas diffuser dans une pièce avec des animaux.