Guillaume Vanhems : la fin d’un cycle, le début d’une autre vie

Lassé par son métier, par la vie parisienne et libéré de ses obligations familiales, le moment était opportun pour Guillaume Vanhems de changer.

Podcast

Conjonction d’évènements et aboutissement d’une réflexion

1 - Conjonction d’évènements et aboutissement d’une réflexion

02:04

“Je suis en contact avec beaucoup de monde et j’ai une liberté totale”

2 - “Je suis en contact avec beaucoup de monde et j’ai une liberté totale”

03:59

J’ai découvert que j’avais le contact plus facile que je ne le pensais

3 - J’ai découvert que j’avais le contact plus facile que je ne le pensais

04:05

Il vient parfois un temps dans l’existence où les planètes s’alignent pour que s’opère le changement, et c’est ce qui s’est produit pour Guillaume. L’aboutissement d’une réflexion sur soi et ce que l’on fait. Trente ans de journalisme et l’impression qu’il ne reste plus rien à apprendre. La variété des situations et des rencontres ne suffisait plus à Guillaume pour nourrir son quotidien.

La lassitude de la vie parisienne, toujours sous pression, la maturité de la cinquantaine qui s’accompagne de l’émancipation des enfants, désormais grands et accomplis. Autant de cycles achevés concomitamment, qui rendent propice le moment pour effectuer un virage.

A N N O N C E

C’est un choix. Rien n’oblige. Guillaume a la maîtrise de son environnement professionnel et la sécurité d’un emploi pérenne avec de confortables revenus. Pourquoi remettre tout cela en question ? Par envie, et parce que les circonstances le permettent.

Guillaume aime les livres. Il est prêt à se faire embaucher comme vendeur dans une librairie, n’importe où pourvu que son appétit soit rassasié.

Une expérimentation

C’est une petite annonce qui décide du reste. Une boutique de bouquiniste est à vendre à Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence. La visite est concluante, Guillaume se lance.

Écouter Guillaume raconter son apprentissage de la vie en dehors de la jungle de la capitale, ses découvertes sur ce métier tout neuf et particulier à plusieurs titres, car les livres ne sont pas des produits comme les autres, et sur des qualités qu’il ne se connaissait pas, écouter Guillaume se raconter est un véritable plaisir rafraîchissant.

Bien sûr, il n’a pour l’instant aucun recul sur la viabilité de ce projet à moyen ou long terme, mais on ressent cependant les changements qui s’opèrent et, pour un peu, on ferait le déplacement pour lui acheter quelques livres et échanger avec lui.

Je vous invite à découvrir un homme en pleine expérimentation et qui a gagné dès à présent en sérénité. Je serai curieux de le ré-interviewer dans un an ou deux. Mais contentons-nous du présent et partageons cette installation.