François-Xavier Trinité veut allier le football à l’humanitaire

“Il n’est jamais trop tard”. Le destin de François-Xavier Trinité a été bouleversé il y a quelques mois. Rencontre avec ce jeune sportif professionnel.

Podcast

Football : portrait de François-Xavier Trinité

1 - Football : portrait de François-Xavier Trinité

02:01

Comment prendre en main son destin ? (avec François-Xavier Trinité)

2 - Comment prendre en main son destin ? (avec François-Xavier Trinité)

04:24

Portrait : rencontre avec François-Xavier Trinité, joueur de football

3 - Portrait : rencontre avec François-Xavier Trinité, joueur de football

08:22

C’est une histoire qui pourrait vous faire croire en vos rêves. François-Xavier Trinité a 24 ans et vient de quitter le football amateur pour devenir sportif professionnel. C’est avec le sourire jusqu’aux oreilles qu’il nous a raconté son histoire.

A N N O N C E

Né à Marseille en 1997, il quitte la cité phocéenne pour l’Ile-de-France à 7 ans mais, il précise, « je reste marseillais ! ». François-Xavier, surnommé FX, touche son premier ballon à 8 ans mais mets toutes les chances de son côté. Il enchaîne les diplômes : le baccalauréat, le BAFA, puis le BTS Technique Physique pour l’Industrie et le Laboratoire qu’il obtient avec brio puisqu’il termine dans les cinq premiers de France : « Mes résultats me promettaient une belle carrière d’ingénieur, mais je n’ai jamais oublié le football. J’ai beaucoup travaillé, que ce soit à l’école ou dans le sport, car la discipline fait partie de mes valeurs », confie-t-il.

CHRIS MC RAE PHOTOGRAPHY

C’est son projet humanitaire qui le poussera à choisir de se consacrer au football. Porté par sa famille et ses origines, François-Xavier rêve d’agir contre les inégalités d’accès aux soins, à l’école ou à la nourriture qu’il constate en Inde lors de ses voyages.

Direction Chypre

Des étoiles plein les yeux et la tête sur les épaules, il poursuit : « Je n’aime pas l’argent, mais j’en ai besoin. Si j’arrive à construire une école, un hôpital, un orphelinat et un club de football gratuits en Inde, j’aurais réussi ». Le milieu du football étant un univers qui brasse beaucoup d’argent, son projet professionnel coïncide totalement avec ses ambitions humanitaires. Selon lui, la notoriété est inutile si on ne la met pas à profit d’une cause. Voilà pourquoi il se lève à 5h30 tous les matins, fait attention à son alimentation et provoque son destin.

Chris mc rae photography

Le 25 décembre 2021, alors arrêté par une blessure depuis plusieurs mois, il contacte un recruteur sur Instagram – alors qu’il a déjà 24 ans -, rattrape son niveau en seulement deux semaines pour rejoindre Chypre. « À ce moment-là c’est décisif, l’équipe qui évolue en D3 veut passer en D2, il leur faut des bons joueurs ». Fraîchement arrivé, il entre en plein match, il ne lui faudra pas plus d’une minute pour marquer le premier but de l’équipe et égaliser le score. En quelques mois, le destin de François-Xavier est lancé. Le marseillais de cœur vise l’OM, après un passage, il l’espère, en Inde.