Expédition Kahuna : direction le Grand Nord en voilier électrique

Quatre étudiants profitent d’une année de césure pour partir cinq mois en expédition dans le Grand Nord, à bord d’un voilier à propulsion électrique.

Podcast

Explorateurs : la préparation de l’expédition Kahuna

1 - Explorateurs : la préparation de l’expédition Kahuna

02:10

Expédition Kahuna : point étape à mi-parcours

2 - Expédition Kahuna : point étape à mi-parcours

04:32

Expédition Kahuna : direction le Grand Nord en voilier électrique

3 - Expédition Kahuna : direction le Grand Nord en voilier électrique

08:29

Le départ a été donné le 5 mars dernier à Lorient, dans le Morbihan, pour rejoindre la Norvège à bord d’un voilier à propulsion électrique. Ils se sont donnés 5 mois pour rejoindre le Grand Nord à bord de leur voilier à propulsion électrique de 14 mètres nommé Kahuna.

À l’origine du projet, quatre étudiants de l’école Centrale Supélec : Yvan Lazard, Baptistin Coutance, Quentin Lustig et Robin Villard. « Nous avons pris une année de césure pour mener à bien ce projet qui mêle expériences scientifiques, sport et rencontres », explique Yvan Lazard. Il nous raconte leur voyage, à mi-parcours :

Team Kahuna

AirZen Radio. Quel est votre tracé ?

Yvan Lazard. De Lorient, nous avons remonté toute la mer du Nord pour rejoindre la Norvège. Nous sommes ensuite partis direction les îles Lofoten, où nous avons fait du ski de randonnée sur les sommets.

Au moment où je vous parle, nous sommes dans la grande ville la plus au nord du monde, Tromso avant d’aller au Svalbard, l’île la plus au nord du monde. L’objectif est d’aller au contact de la nature dans cette région où il y a beaucoup d’ours polaires, malgré notre petit bateau et de faire du beau sport. 

Comment se passe le voyage à mi-parcours ?

Team Kahuna

Ce qui est rigolo, c’est qu’on est surpris tout le temps. Nous avons eu de la casse, mais, pour autant, des conditions météorologiques étonnement bonnes. Les deux mois restant devraient représenter l’apothéose de ce voyage-là, avec beaucoup de navigation et des conditions probablement plus difficiles.

On a très envie de découvrir le Svalbard, donc on est de toute façon très excités par le reste de l’aventure ! 

Un caractère positif est-il indispensable dans ces moments-là ?

Oui ! On travaille sur notre positivisme et on ne se tape pas trop dessus. Je suis content, on n’a pas eu de mutinerie pour le moment (rires). En tout cas, les paysages sont magnifiques et l’expérience sportive, nous la vivons pleinement ! 

Au retour de leur expérience, la Team Kahuna fera un bilan de la consommation de leur voilier à propulsion électrique, notamment avec Airzen Radio.

En attendant, pour suivre l’expédition, rendez-vous sur leur Instagram : @team_kahuna