Equilibre aide les familles qui vivent des séparations difficiles

Fondée en 2018 par Nassira Feghoul, l’association s’est spécialisée dans la lutte contre les souffrances des enfants victimes de séparations parentales conflictuelles.

Podcast

Un événement annuel pour sensibiliser sur les séparations compliquées

1 - Un événement annuel pour sensibiliser sur les séparations compliquées

02:29

Les différentes aides de l’association auprès des familles

2 - Les différentes aides de l’association auprès des familles

04:29

Les motivations de Nassira Feghoul pour créer l’association Equilibre

3 - Les motivations de Nassira Feghoul pour créer l’association Equilibre

04:06

Il arrive parfois que lorsqu’il y a un divorce ou une séparation, la situation devienne conflictuelle. Mais il existe des structures qui accompagnent ces familles à traverser ces moments pour, notamment, préserver le bien-être de l’enfant qui se retrouve au milieu. Parmi elles, l’association Équilibre, créée en 2018 par Nassira Feghoul, à Bordeaux.

Cette directrice d’une agence de banque a remarqué que lorsqu’elle recevait des clients, certains vivaient « des séparations dramatiques. Je me demandais pourquoi la procédure mettait du temps. Pourquoi y avait-il autant de conflits ? Et les enfants dans tout ça, je les voyais se noyer, être envahis. Ce n’était pas possible pour moi. »

 « On veut diffuser le message que l’on peut grandir d’une leçon de vie, voir le divorce comme une opportunité »

Aussi, elle-même s’est retrouvée à la place de ces couples dans le « tourment de la préparation pour la séparation. J’ai vu souffrir mes enfants de ça malgré moi. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose ».

Un aide plurielle

À travers son association, Nassira accompagne les familles à différents niveaux, comme sur le plan financier. Mais pas seulement. Elle apporte un soutien juridique pour, par exemple, monter leur dossier. Aussi, « afin que les parents sortent de leur souffrance liée à leur couple, puissent assumer leur rôle de parents et que l’enfant ne souffre pas, on peut faire intervenir des médiateurs, des psychologues ou un psychiatre, explique la fondatrice d’Equilibre.

Par ailleurs, il y a un autre point pour lequel se bat Nassira c’est l’accompagnement aux transports : « Je tente de joindre régulièrement Air France et la SNCF pour avoir des billets gratuits ou à tarifs préférentiels pour permettre aux enfants et parents qui sont à distance de se voir. »

Le bien-être parents-enfants

Pour que son combat soit entendu, Nassira Feghoul souhaite consacrer un événement annuel pour sensibiliser sur la lutte contre les souffrances des enfants victimes de séparation parentale conflictuelle. Elle a déjà le soutien de personnalités connues comme Jean-Luc Reichmann, Bob Sinclar ou encore Grand Corps Malade, mais aussi de certains sponsors comme Harvey Immobilier et d’une certaine Mimi. Des nouveaux sont les bienvenus.

Finalement, « avec l’association Équilibre, on veut diffuser le message que l’on peut grandir d’une leçon de vie, voir le divorce comme une opportunité, et surtout se dire que mon enfant n’est pas responsable de mes choix amoureux et que je dois me concentrer sur lui pour qu’il ne souffre pas ».

Depuis son existence, l’association a aidé 150 familles à l’échelle nationale.