Claire Stride, celle qui aide les gens à être eux-mêmes et heureux

La spécialiste en neurosciences et auteure de livres est aussi consultante en relation intelligence relationnelle, émotionnelle et adaptative.

Podcast

Les différentes problématiques abordées en séances avec Claire Stride

1 - Les différentes problématiques abordées en séances avec Claire Stride

02:11

Claire Stride, une consultante passionnée par l’humain

2 - Claire Stride, une consultante passionnée par l’humain

04:32

Focus sur l’intelligence relationnelle, émotionnelle et adaptative

3 - Focus sur l’intelligence relationnelle, émotionnelle et adaptative

07:58

Depuis une dizaine d’années, Claire Stride est consultante en relation intelligence relationnelle, émotionnelle et adaptative. Lorsqu’on lui demande de définir de son métier, elle répond avec simplicité : « c’est permettre aux gens d’être heureux d’être eux-mêmes. »

Dans le détail, celle qui est aussi conférencière et spécialisée en neurosciences explique que « l’intelligence relationnelle, c’est toute la capacité à être en lien avec moi et les autres. L’intelligence émotionnelle, c’est la capacité à comprendre et bien vivre avec ses émotions, car ils nous permettent d’avancer et de grandir. Et l’intelligence adaptative, c’est la façon dont on apprend au cerveau à arrêter de stresser, soit de voir le verre à moitié plein. »

Dépassement de soi à tous niveaux

Les personnes qui font appel à ses services sont majoritairement des dirigeants d’entreprise qui doivent prendre des décisions. « J’aide ces gens à faire les choix, déclare Claire Stride. Derrière, il y a une logique de performance dans le sens noble du terme. On n’est pas dans le toujours plus, mais dans le « comment je peux m’améliorer ? »

Ses compétences sont aussi mises aux services de sportifs de haut-niveau par rapport notamment au dépassement de soi. « Je peux aussi recevoir un indépendant, une mère de famille, un gérant dans la grande distribution. Mais aussi les personnes neuro-atypiques, dyslexiques, hauts potentiels, dyspraxiques, hypersensibles, etc. Qui se posent des questions sur leur mission de vie. C’est très diversifié et c’est ce que j’aime dans mon métier », dit-elle en souriant.

Reprendre confiance en soi

En moyenne, le travail avec la consultante se fait entre trois et sept séances. En premier lieu, elle fait passer le test du « Profil’Inc » qui « met en avant ce pour quoi nous sommes faits et ce qui nous empêche de nous épanouir, précise-t-elle. Puis, on travaille dessus. Les problématiques sont variées, ça peut être la prise de parole, se sentir légitime au travail, oser avancer, oser une reconversion personnelle, la parentalité, une difficulté à se remettre d’un divorce… Il y a tous les champs possibles. »

Pendant les entretiens, Claire Stride va notamment pratiquer la reprogrammation mentale, pour remplacer les croyances limitantes, par des phrases pour nous auto-encourager.  « C’est important de marquer toutes les victoires que l’on a pour faire comprendre au cerveau que l’on est capable