Canada : au Québec, une semaine dédiée à la santé mentale

Cet événement national a pour objectif général de sensibiliser la population aux troubles mentaux et de lutter contre la stigmatisation des maladies mentales.

Podcast

Santé mentale : identifier nos pensées et apprivoiser ses peurs

1 - Santé mentale : identifier nos pensées et apprivoiser ses peurs

02:04

Santé mentale : sept astuces pour être bien dans sa tête

2 - Santé mentale : sept astuces pour être bien dans sa tête

04:03

Québec : une semaine dédiée à la santé mentale

3 - Québec : une semaine dédiée à la santé mentale

08:04

La santé mentale, c’est un équilibre dans les différentes sphères de notre vie : sociale, physique, spirituelle, économique, émotionnelle et mentale. Elle nous permet de réaliser notre potentiel et de faire face aux difficultés normales de la vie. Elle est influencée par les conditions de vie, les valeurs collectives dominantes ainsi que les valeurs propres à chaque personne.

Du 2 au 8 mai, les Canadiens sont donc invités à participer aux activités organisées dans le cadre de la cet événement. Des activités gratuites et disponibles en ligne.

Sept astuces

Chaque année, et jusqu’en 2026, le Mouvement santé mentale Québec parle de l’une des sept astuces pour se recharger. Sept fondations solides qui permettent de garder une bonne santé mentale individuelle et collective. 

Il est essentiel de s’occuper de sa santé mentale. Cependant, le temps que nous lui consacrons n’est pas toujours proportionnel à l’importance que nous lui accordons. Plusieurs recherches ont été effectuées sur les facteurs de protection en santé mentale et « sept astuces pour être bien dans sa tête » ont été dégagées.

Découvrez les ressources des 7 astuces pour se recharger

Les sept astuces sont de solides fondations pour une bonne santé mentale individuelle et collective. Il est possible d’en ajouter selon les besoins de chacun. Qu’il fasse beau ou mauvais, ces astuces sont valables pour tout le monde en tout temps.

Dompter l’anxiété

L’anxiété est l’un des maux du siècle, on peut tous l’être un peu, c’est normal. En revanche, si l’anxiété perdure et qu’elle affecte les pensées négativement au quotidien, il est peut-être préférable de trouver des solutions pour aller mieux.

Angélique Lanthier, directrice et intervenante de Santé mentale Québec Rive-Sud. Photo Vanessa Cartolin

Angélique Lanthier, directrice et intervenante de Santé mentale Québec Rive-Sud, explique que la psychologie démontre que nos pensées ont un impact direct sur nos émotions et sur nos comportements. Pour apprivoiser ses peurs, il faut tenter d’identifier ses pensées et être capable de les recadrer en se demandant si ce que l’on pense est vrai et utile et en trouvant comment on peut les remplacer, afin d’avoir un peu plus de douceur et d’émotions moins intenses négativement.

Rappelons-nous que c’est tous ensemble que nous créons, renforçons, développons la santé mentale. Rappelons-nous aussi que ce sont toutes les sphères de notre vie qui y contribuent : individuelle, familiale, scolaire, sociale, professionnelle, institutionnelle et autre. Pour en savoir davantage sur la semaine de la santé mentale rendez-vous ici.