Boku, la start-up qui veut transformer les toilettes des Français

Avec un simple jet d’eau, vous oublierez vite vos rouleaux ! La jeune start-up française Boku lance des toilettes japonaises à la française, un dispositif qui s’adapte à nos cuvettes pour faire de ses petites et grosses commissions un geste engagé.

Podcast

Boku, la start-up qui veut transformer les toilettes des Français

1 - Boku, la start-up qui veut transformer les toilettes des Français

02:10

Boku, l’alternative écologique au papier WC pour nos toilettes

2 - Boku, l’alternative écologique au papier WC pour nos toilettes

04:23

Sauver des arbres, optez pour Boku, les toilettes japonaises à la française

3 - Sauver des arbres, optez pour Boku, les toilettes japonaises à la française

07:54

Et si vous faisiez un geste pour la planète en allant au petit coin ? C’est de cette envie qu’est né Boku dans la tête de son créateur : William Montagu. « Pendant le confinement, j’ai constaté l’engouement incroyable pour le papier toilette, les gens avaient peur d’en manquer, c’était incroyable », se souvient-il au micro d’AirZen Radio. Pourquoi une telle passion pour le papier hygiénique alors qu’il existe une alternative bien plus évidente : l’eau ?

En moyenne, les Français consomment près de 6,5 kilos de papier toilettes chaque année, sachant qu’il faut près de 180 litres d’eau pour en produire un seul… « c’est d’autant plus incompréhensible que près de 70% de la population mondiale se lave à l’eau », explique William et d’ajouter : « ça ne vous viendrait pas à l’idée de faire votre vaisselle avec du papier, si ? ».

Une méthode hygiénique et écologique

Lui et son équipe ont donc conçu Boku, un dispositif qui s’adapte aux toilettes françaises et qui fonctionnent comme des toilettes japonaises : raccordée à une arrivée d’eau, la petite branche en plastique émet un jet dérivé, réglable en intensité et selon la direction que vous souhaitez (hygiène anale ou vaginale). Il suffit ensuite de se sécher avec une ou deux feuilles, et le tour est joué !

Mais alors, est-ce vraiment une économie ? « Oui, une économie d’argent car on réduit de 80% ses dépenses en papier toilettes, une économie d’eau aussi sur la production globale du papier et un impact peu significatif sur la facture »