Bien-être : à Nice, elle fait découvrir les plantes sauvages 

Marine Lafon est herboriste et poétesse. Elle a créé la cueilleuse sauvage pour proposer des déambulations dans l’arrière-pays niçois pour faire connaissance avec ces plantes.

Podcast

Présentation de la cueilleuse sauvage

1 - Présentation de la cueilleuse sauvage

02:11

Les plantes sauvages pour les nuls

2 - Les plantes sauvages pour les nuls

04:18

Le livre du tarot des plantes sauvages

3 - Le livre du tarot des plantes sauvages

04:07

Ça peut paraître bizarre dit comme ça : “faire connaissance avec une plante”. Pourtant, c’est le quotidien de Marine Lafon. Ancienne citadine, elle a élu domicile dans l’arrière-pays niçois après avoir fait des études d’herboriste.

Connaître les plantes sur le bout des doigts, c’est bien. Mais quitte à les connaître par cœur, autant avoir une relation plus intime avec elles. D’autant plus que, selon Marine, avoir une approche “physique” avec une plante permet de mieux garder en mémoire ses propriétés. 

Un livre

Pour cela, elle organise des déambulations dans les forêts et sur les sentiers de sa région pendant lesquelles elle invite les participants à se connecter avec la nature. À prendre le temps de contempler la blancheur nacrée des pétales d’une simple marguerite, à caresser les poils de sa tige, à la sentir.

Et si c’est une plante comestible que vous rencontrez, elle vous proposera sans doute de la goûter. Le tout en vous expliquant les facultés de telle ou telle plante. 

Marine Lafon a aussi écrit un livre récemment, “Le tarot des plantes sauvages” (Tana éditions). Basé sur le tarot de Marseille, elle y raconte les plantes sauvages autrement, avec des poèmes, pour permettre une autre approche de la nature.