Apprentissage du langage : comment encourager bébé à parler ?

L’apprentissage du langage chez l’enfant se fait très progressivement. Au fil de son développement psychomoteur, des vocalises aux premiers mots, il y a plusieurs étapes à franchir.

Podcast

Comment le langage apparaît-il ?

1 - Comment le langage apparaît-il ?

02:02

Combien de mots maîtrise l’enfant à 3 ans ?

2 - Combien de mots maîtrise l’enfant à 3 ans ?

03:59

Quand l’un des parents ne parle pas français

3 - Quand l’un des parents ne parle pas français

08:05

Caroline Bouilhol est orthophoniste et co-autrice de “J’aide mon enfant à bien parler -Favoriser la communication et prévenir les troubles du langage” paru aux éditions Eyrolles.

L’apprentissage du langage du petit enfant se développe au contact de celui de ses parents. Il va gazouiller et vocaliser jusqu’à 6 mois. Puis, il va prononcer de plus en plus de mots jusqu’à en maîtriser une trentaine vers 18 mois.

« Vers 12-18 mois, va apparaître le premier mot-phrase. Avec le mot-phrase, c’est-à-dire avec un seul mot, il va décrire l’ensemble d’une réalité. Par exemple ”musique” voudra dire ”oh tu entends maman, la musique…”», explique Caroline Bouilhol.

L’un des deux parents n’a pas le français pour langue maternelle ?

Apprendre deux langues en même temps est une chance. En effet, « le cerveau de l’enfant est structuré pour apprendre deux langues, et ce, de 0 à 3 ans ». Il existe cependant des règles à respecter pour favoriser cet apprentissage comme ne pas mêler les deux langues au sein d’une même phrase et lui parler dans votre langue maternelle.

Caroline Bouilhol propose de nombreuses pistes pour favoriser l’apprentissage de la langue française dans la sphère privée.

Combien de mots devrait maîtriser et parler un enfant de 3 ans ? Comment savoir si le langage de votre enfant se développe bien ? Comment favoriser son langage ?

©Laure Littoz-Monnet

Découvrez les précieux conseils de Caroline Bouilhol.

L’invitée : Caroline Bouilhol est orthophoniste libérale, diplômée d’un master en neuropsychologie et psychologie cognitive. Elle trouve son inspiration dans les approches scientifiques anglo-saxonnes. Elle est co-autrice avec Estelle Duchaussoy et Marion Ribeyre de “J’aide mon enfant à bien parler – Favoriser la communication et prévenir les troubles du langage” paru aux éditions Eyrolles.

Publié le 26/10/2022 à 09h34

Par Eva Kopp

Journaliste