“L’Île des gauchers”, d’Alexandre Jardin, le livre inspirant de Rayan

Rayane se confie sur son livre inspirant “L’Île des gauchers d’Alexandre Jardin” et nous découvrons la librairie Les Cahiers de Colette, à Paris.

Podcast

Le livre inspirant de Rayane : “L’Ile des gauchers”

1 - Le livre inspirant de Rayane : “L’Ile des gauchers”

02:16

Échange autour de “L’Ile des gauchers”, d’Alexandre Jardin

2 - Échange autour de “L’Ile des gauchers”, d’Alexandre Jardin

04:08

Découverte de la librairie Les Cahiers de Colette, à Paris

3 - Découverte de la librairie Les Cahiers de Colette, à Paris

04:14

Au milieu de l’éternelle cohue de la rue Rambuteau, à deux pas du centre Pompidou, à Paris, l’antre des livres Les Cahiers de Colette, fondée par Colette Kerber, vous accueille tous les jours de la semaine, et ce, qu’il pleuve ou qu’il vente. 

Ce jour-là, c’est Nicolas, libraire ici depuis plus de 15 ans, qui nous ouvre les portes de la librairie. « Chez Colette », comme aiment à l’appeler les habitués, les libraires font le choix de mettre en avant les auteurs qui leur sont chers… Ainsi, Romain Gary, Pierre Michaux ou encore Annie Ernaux tiennent une place de choix dans ce fonds généraliste où vous trouverez toujours les œuvres dans leur complétude.

Enfin, lorsque l’on questionne Nicolas sur les livres qui l’ont inspiré, il hésite un peu, et puis, finalement, d’un air enjoué, nous confie avec sincérité  : « C’est un classique, mais je dirai “La Recherche du temps perdu”. » Proust et ses réminiscences lui ont toujours parlé et lui ont donné le goût de la lecture.

Aujourd’hui, Nicolas en est persuadé : c’est grâce à une discussion autour de ce chef-d’œuvre pour un poste à la Fnac, qu’il est devenu libraire.

Notre avis sur “L’île des gauchers”, d’Alexandre Jardin

“L’Île des gauchers”, d’Alexandre Jardin, est le livre inspirant de Rayane, restaurateur. Ce roman, paru chez Gallimard, il l’a lu pour la première fois durant ses années de lycée. Depuis, ce livre tient toujours une place importante dans la vie de Rayane. En effet, “L’Île des gauchers” a profondément changé sa perception des relations amoureuses et de l’amour. Grâce aux idées, plus originales les unes que les autres proposées par l’auteur, Rayane s’est éloigné d’un carcan amoureux qu’il juge aujourd’hui trop traditionnel.

Dans “L’Île des gauchers”, un couple, Emily et Jeremy, quitte sa réalité pour rejoindre une île utopique, située dans un archipel du Pacifique Sud. Un lieu où l’amour est érigé en valeur suprême. Là-bas, Jeremy espère apprendre à aimer et surtout faire durer l’amour entre lui et sa femme.

“La seule réalité n’est-elle pas celle des sentiments ?”

“L’ile des gauchers”

Ainsi, sur l’île de Port-Espérance, les coutumes et les rites sont monnaie courante. À travers ces pages, Alexandre Jardin nous offre une proposition très personnelle censée faire durer l’amour. Une façon pour les amoureux de rester amants et complices toute leur vie durant.

Ainsi, l’histoire d’amour entre les deux protagonistes, aussi fantasque que dramatique, a le mérite d’être ingénieusement dépeinte en plus d’être riche en rebondissements. En revanche, les rites peuvent parfois s’apparenter à des stratagèmes… Finalement, même si ces pages pleines d’inventivité donnent à voir et à lire de jolies idées, le livre prouve, une fois de plus, qu’il n’existe aucune solution miracle à la fin du désir. Alors, il ne vous reste donc qu’à créer votre propre îlot de bonheur.

La librairie : Les Cahiers de Colette, 23-25 rue Rambuteau, Paris 4e.

Le livre inspirant de Rayane : “L’Île des gauchers”, d’Alexandre Jardin, chez Gallimard.