Le journal de la culture du 26 septembre : redécouvrir Marilyn Monroe

Dans le journal de la culture du 26 septembre, les secrets de Marilyn Monroe et ceux de Vermeer se dévoilent. Sans oublier une série et le dernier album de Lomepal.

Podcast

Film, série, musique : le journal de la culture du 26 septembre

1 - Film, série, musique : le journal de la culture du 26 septembre

08:01

Sur Netflix, le film « Blonde » dissèque le mythe Marilyn Monroe

2 - Sur Netflix, le film « Blonde » dissèque le mythe Marilyn Monroe

03:57

La série « Les papillons noirs » prend son envol sur Arte

3 - La série « Les papillons noirs » prend son envol sur Arte

02:10

Chaque semaine, dans notre journal de la culture, vous pouvez retrouver des recommandations variées, des films aux livres en passant par les séries, la musique ou les sorties.

Marilyn Monroe crève l’écran dans « Blonde »

C’est une entreprise de réhabilitation et d’alerte à la fois. Dans « Blonde », biopic de Marilyn Monroe très attendu sur Netflix le 28 septembre, le réalisateur Andrew Dominik tente de montrer ce que fut vraiment la vie d’une star brisée par une enfance traumatisante et la violence des hommes.

Malgré quelques maladresses, le film vaut pour ses belles idées de mise en scène, qui n’en font pas une histoire vraie bêtement illustrative, et la performance incroyable de l’actrice Ana de Armas.

« La Laitière » dévoile ses secrets

C’est un tableau que tout le monde a déjà vu, mais qui se révèle plus mystérieux qu’il y paraît. Le Rijksmuseum d’Amsterdam vient d’annoncer que des outils numériques derniers cris ont permis de percer les secrets de « La Laitière », peint par Vermeer en 1658.

L’artiste avait au départ intégré bien plus d’éléments dans sa composition, avant d’arriver à cette épure qui en a fait le succès.

Le polar « Les Papillons noirs » prend son envol sur Arte

Les tueurs en série sont des figures vues et revues de la fiction, sur grand comme sur petit écran. Disponible gratuitement sur la plateforme web d’Arte, « Les Papillons noirs » parvient pourtant à se démarquer en racontant l’histoire d’un écrivain en panne d’inspiration, appelé au chevet d’un homme qui souhaite l’embaucher comme biographe. Très vite, cependant, il se rend compte qu’il devra raconter la vie d’un tueur en série.

Un excellent casting et une belle prise de risque du côté de la mise en scène, hommage au cinéma de genre italien, assurent le succès de cette série française.

Le chanteur Lomepal revient en grâce

Peut-on encore le qualifier de rappeur ? Lomepal a toujours détesté être rangé dans une seule case et revient avec un troisième album qui penche tantôt du côté du rock, tantôt de la pop, et rend même hommage à Nicoletta. « Mauvais ordre » est à écouter d’urgence.