Jura : le Musée de l’Abbaye, un musée des beaux-arts en zone rurale  

Le Musée de l’Abbaye de Saint-Claude est l’un des plus jeunes musées des beaux-arts de France. Jusqu’au 19 mai 2024, les visiteurs peuvent découvrir l’exposition “Paysages gelés”.

Réécouter en podcast

Le pari d’un musée des beaux-arts en zone rurale

Le pari d’un musée des beaux-arts en zone rurale

02:15

La création du Musée de l’Abbaye

La création du Musée de l’Abbaye

04:12

Un musée pas comme les autres

Un musée pas comme les autres

08:12

Photographies, vidéos, installations sonores, sculpture et peintures… Telles sont les différentes œuvres que les visiteurs peuvent découvrir au sein de l’exposition “Paysages gelés” au Musée de l’Abbaye de Saint-Claude. L’exposition traverse plusieurs siècles autour d’un thème commun : les paysages d’hiver glacés et enneigés.

Le Musée de l’Abbaye a été inauguré en 2008 à Saint-Claude, petite commune jurassienne de 9 753 habitants. “L’ouverture de ce musée a constitué un véritable challenge. Ici, dans le Jura, il existe un patrimoine du jouet en bois et de la tournerie. Nous avons donc dû beaucoup communiquer sur ce musée et son contenu. Je pense qu’il s’est bien inséré dans le tissu artistique local. Mais avec mon équipe, nous cherchons constamment à attirer un nouveau public”, explique Valérie Pugin, directrice de l’établissement. 

Crédit Lilian Menetrier

Un site archéologique dans le sous-sol du musée 

Le Musée de l’Abbaye, labellisé Musée de France, a aussi vu le jour grâce à des donateurs, Guy Bardone et René Genis. Guy Bardone était originaire de Saint-Claude. Avec son ami René Genis, ils se sont rencontrés à l’École des arts décoratifs de Paris et ont constitué une importante collection d’œuvres d’art pendant cinquante ans. Ils l’ont léguée à la ville de Saint-Claude, en 2002. Cette collection représente le fonds permanent du Musée de l’Abbaye. 

Autre particularité de ce musée : son sous-sol, qui abrite un site archéologique. “C’est un ancien monastère qui a été racheté par la collectivité. On a ainsi pu insérer le musée dans ce bâtiment. Au sous-sol, on retrouve les vestiges de l’ancien monastère avec différents espaces”, précise Valérie Pugin. Le musée a par ailleurs récemment lancé ses Escape games.

Ce contenu audio a été diffusé le 29 janvier 2024 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Leopoldine DERIOT

Journaliste

Agence de communication Perpignan