Bretagne : il transforme son château en école de sorcellerie immersive

En Bretagne, dans le château du Rocher Portail, une école de sorcellerie a ouvert ses portes à la Toussaint. Elle s’inspire de la saga “Harry Potter” et de l’histoire de ce bâtiment classé.

Podcast

Ecole des sorciers en Bretagne : une région baignée de magie

1 - Ecole des sorciers en Bretagne : une région baignée de magie

02:17

Bretagne : les quatre maisons de l’école des sorciers Rocher Portail

2 - Bretagne : les quatre maisons de l’école des sorciers Rocher Portail

03:50

Inspirée d’Harry Potter une école de sorcellerie ouvre dans un château

3 - Inspirée d’Harry Potter une école de sorcellerie ouvre dans un château

08:10

Votre lettre pour Poudlard n’est jamais arrivée ? Pas de panique, vous pouvez toujours être admis au Rocher Portail, la nouvelle école française de sorcellerie basée en Bretagne !

Elle a ouvert ses portes aux vacances de la Toussaint 2022 à Saint-Brice-en-Coglès, en Ille-et-Vilaine. C’est donc en terre bretonne que la magie a élu domicile, au plus grand bonheur des adeptes de la saga.

Une rentrée des classes immersive et magique

Nous avons pu suivre l’une des étudiantes. Il ne s’agit pas de Neville Londubat, mais de Marion. « J’ai une trentaine d’années et la saga de J.K. Rowling a bercé mon adolescence. J’ai aussi une passion pour les vieux châteaux, alors ça allie les deux », annonce la jeune femme.

Château Rocher Portail

Quand elle pousse les grilles du Rocher Portail, l’émerveillement est au rendez-vous. Ici, tout est authentique. « J’ai acheté le château en 2016, il est classé aux monuments nationaux, pour ses décors extérieurs et intérieurs », raconte Manuel Roussel, le maître des lieux.

« La salle des banquets m’a toujours impressionné, alors j’ai tout de suite souhaité en faire quelque chose »., ajoute-t-il. Il faut dire que cette immense pièce mansardée a quelques similitudes avec l’immense salle à manger où les élèves de Poudlard prennent leurs repas. « Les meubles sont riches, tout est d’origine », explique Manuel Roussel.

Château Rocher Portail – Manuel Roussel

« Lorsque j’ai commencé à faire visiter le château, en 2019, j’ai eu des difficultés à faire venir les familles. En faire une école de sorcellerie, une expérience immersive, participe à promouvoir autrement le patrimoine », ajoute-t-il.

Un univers inspiré d’Harry Potter… Mais pas que

Château Rocher Portail

« J’ai été admise à Boucflèche, la maison des sportifs, des malins et des compétiteurs », se réjouit Marion. Comme dans “Harry Potter”, l’école française de sorcellerie a ses quatre maisons. Les visiteurs sont répartis à leur arrivée. Des maisons inspirées de l’histoire du château.

« J’ai nommé ces maisons et ai imaginé leur histoire avec mon épouse, à partir des archives du château », explique le propriétaire. Il faut dire que depuis le début du XIXe siècle, quatre familles ont vécu ici.

Après un tour par la salle du banquet, où Marion et plusieurs dizaines d’autres élèves sont accueillis par les professeurs, direction les dortoirs. « La mise en scène est incroyable, les acteurs très bons et on sort de là avec des rêves pleins la tête », raconte l’apprentie sorcière.

« Dans les archives du château, nous avons retrouvé tout un tas de manuels de magie et de sorcellerie. Le château a par ailleurs été un internat pendant la Seconde Guerre mondiale », explique Manuel Roussel. Le propriétaire des lieux se défend de s’inspirer uniquement de la saga.

Bientôt les admissions pour la rentrée 2023

Si la Warner Bros, propriétaire des droits d’”Harry Potter”, voit le projet d’un mauvais œil, Manuel rassure : « Nous surfons bien sur la vague du sorcier à lunettes, mais il serait insensé de croire que ce n’est que ça. La magie fait partie de l’histoire même de ce château, mais aussi de notre région », assure-t-il.

Château Rocher Portail – Manuel Roussel

Il s’est ainsi appuyé, pour l’élaboration du scenario de l’expérience immersive, de mythes et légendes bretonnes où les sorcières étaient légion bien avant l’arrivée d’Harry Potter en France.

Cette expérience immersive promeut aussi les savoir-faire locaux. À l’issue de l’immersion, les visiteurs ont la possibilité de rencontrer un créateur de baguettes en bois local, le dernier fabricant de balais en France ou encore un éleveur de hiboux et de chouettes.

Les apprentis sorciers ont pris d’assaut ces soirées à thème pendant les vacances de la Toussaint et ce succès devrait, selon Manuel Roussel, garantir un retour en 2023. « Je réfléchis à d’autres projets pour pérenniser la magie ici… Notamment un tournoi dans les labyrinthes du jardin à l’été prochain. »