Bordeaux : un jeu de piste sur le climat projette la ville en 2100

Il s’adresse aux scolaires dès 14 ans. C’est une cocréation de Gaïactica, spécialiste des expériences immersives sur l’environnement, et de Bordeaux Visite, créateur de jeux urbains.

Podcast

Bordeaux Visite : sensibiliser les scolaires sur le climat

1 - Bordeaux Visite : sensibiliser les scolaires sur le climat

02:11

Bordeaux Visite, créateur de jeux urbains attaché au traditionnel

2 - Bordeaux Visite, créateur de jeux urbains attaché au traditionnel

04:14

Bordeaux : un jeu de piste sur le climat projette la ville en 2100

3 - Bordeaux : un jeu de piste sur le climat projette la ville en 2100

04:31

À quoi vont ressembler nos villes en 2100 ? À Bordeaux, au travers d’un jeu de piste sur le climat, on en a la réponse, ou du moins une projection. Bordeaux Visite, spécialiste de jeux urbains l’a cocréée. L’entreprise de loisirs a sollicité les services de Gaïactica, qui conçoit des expériences immersives sur le changement climatique. “Eux se sont chargés du contenu scientifique avec des chiffres vérifiés. Et nous, on a apporté notre connaissance de l’histoire de la ville pour proposer une activité ludique, immersive et sérieuse”, explique Carole Gabel, fondatrice de Bordeaux Visite.

Le changement climatique est un sujet actuel et qui concerne tout le monde. C’est pourquoi Carole a souhaité proposer cette activité. D’ailleurs, elle s’adresse uniquement au scolaire à partir du collège. “Mais on ne veut ni faire peur ni culpabiliser, juste les confronter à une réalité déjà en marche, sur laquelle on peut essayer d’avoir un impact, même minime, sur des catastrophes annoncées”, dit-elle. 

Ludique et immersif

Le jeu de piste à travers Bordeaux dure environ 1h30. Une animatrice culturelle est présente pour chapeauter le tout. Du matériel est distribué aux élèves : carnet de route, un plan, un questionnaire… À chaque étape, une thématique est abordée comme la santé, la culture, la météo, les risques de submersion… “On propose aussi une photographie de Bordeaux en 2100, accompagnée d’un texte explicatif, détaille la fondatrice de Bordeaux Visites. Par exemple, on peut voir que, sur la place des Quinconces, dans le centre-ville, il y aura des panneaux photovoltaïques. Ça insinue que le solaire est l’une des solutions.” 

À la fin de cette expérience immersive, des questions “vrai ou faux” sur les gestes du quotidien sont posées. “Le but est de permettre aux jeunes, dans leur quotidien actuel, de faire les bons choix pour préserver la planète”, conclut Carole Gabel.