Unopia, le camion-scène qui veut partager la culture avec tous

Dans une ferme du Gers, aux pieds des tours de banlieue, à Limoges ou en plein Paris, avec son camion-scène, le pianiste Guilhem Fabre se rend là où le besoin se fait sentir.

Podcast

Guilhem Fabre : un album et un camion-scène en route

1 - Guilhem Fabre : un album et un camion-scène en route

01:50

Unopia : les origines du camion-scène

2 - Unopia : les origines du camion-scène

04:15

Unopia : le camion scène et ses expériences

3 - Unopia : le camion scène et ses expériences

08:15

“On a déjà joué devant des centaines d’enfants qui ne nous prêtaient absolument pas attention mais en partageant mon expérience, j’ai pu en toucher certains”, confie Guilhem Fabre. Le camion scène qui a été propulsé par la crise du Covid-19, a vu le jour en 2019. 

Le fondateur d’Unopia revient sur les origines en précisant que le monde du piano classique est relativement fermé mais que le but de son initiative est d’apporter la culture là où il n’y en a pas et surtout à ceux qui ne sentent pas nécessairement concernés, touchés par l’art.

Le camion-scène et ses belles surprises 

“J’ai plusieurs amis qui ne sont absolument pas mélomanes et j’ai pensé à eux aussi pour concevoir Unopia. Le problème, ce n’est même pas qu’ils ne se sentent pas touchés, mais plutôt concernés. Les origines d’Unopia c’est surtout ça”, indique le musicien. 

“Je ne pensais pas qu’on répondrait à un besoin. J’appréhendais un peu au début. Mais au contraire, il y a beaucoup de bienveillance. Je suis toujours très satisfait de ces expériences. Finalement, les gens nous disent : merci de faire ça”, explique le pianiste classique. 

Le pianiste Guilhem Fabre sortira un nouvel album prochainement et Unopia reprendra bientôt la route.