Paris : rencontre avec le disquaire de la Dame Blanche

Partons à la rencontre de Régis Page, passionné de musique et disquaire depuis 1987, à deux pas du Panthéon à Paris, dans le 5e arrondissement.

Podcast

La Dame-Blanche, disquaire à Paris

1 - La Dame-Blanche, disquaire à Paris

02:07

Régis Page, disquaire passionné

2 - Régis Page, disquaire passionné

03:58

Rencontre avec le disquaire de la Dame-Blanche, à Paris

3 - Rencontre avec le disquaire de la Dame-Blanche, à Paris

08:12

Nous venons de dépasser le Panthéon illuminé de soleil, nous nous engouffrons en contrebas de la petite place de l’Abbé-Basset, rue de la montagne Sainte-Geneviève dans le 5e arrondissement de Paris.

Nous arrivons face à une petite boutique à la devanture bleue, des parasols bleu azur se charge de protéger les beaux vinyles des effets des rayons du soleil. Nous sommes à La Dame Blanche. Un disquaire bien connu du quartier.

C’est ici, en 1987, que Régis Page a posé ses valises après une vie faite de nombreux petits boulots. Une petite échoppe que ce passionné de musique entretient tous les jours de la semaine.

Près de 90 000 vinyles

Quand l’on entre, ce sont des milliers de CD et vinyles qui s’étalent le long des murs et des poutres. Une richesse de références. D’après Régis, il compte en stock entre 80 et 90 000 vinyles et pas loin de 28 000 CD. La Dame Blanche est un disquaire généraliste, mais il se distingue par sa spécialité en jazz, musique contemporaine et en musique classique.

Des vinyles et CD consciencieusement rangés par catégories : renaissance, jazz, baroque, cordes pincées, musique de films… Mozart et Schubert y côtoient du Miles Davis. Une passion pour la musique qui a démarré très jeune chez lui et qu’il partage avec plaisir avec ceux qui s’arrêtent dans sa boutique.