Paris : l’exposition “Cancers”, pour humaniser la maladie 

Rendre la maladie moins sombre en apprenant plus sur le sujet. C’est le thème de l’exposition dédiée aux Cancers, à la Cité des Sciences à Paris qui a ouvert ses portes en septembre.

Podcast

Pourquoi faire une exposition sur les cancers est important

1 - Pourquoi faire une exposition sur les cancers est important

01:50

Visite audio de l’expo “Cancers”

2 - Visite audio de l’expo “Cancers”

03:47

Les idées reçues sur le cancer

3 - Les idées reçues sur le cancer

03:46

Le plus insolite de l’exposition “Cancers” est probablement le fait qu’elle soit rassurante. C’est l’objectif réussi de cette exposition sur laquelle travaille Laurence Caunézil, co-commissaire de l’exposition. 

L’exposition est constituée de trois parties : la science, la psychologie et le sociétal. “Un cancer sur deux peut se guérir aujourd’hui”, martèle Laurence Caunézil. Le combat que mène la commissaire se déroule avant tout auprès des visiteurs.

Combattre les idées reçues sur les cancers 

Si certaines personnes pensent que le cancer est contagieux, l’exposition le rappelle : pas du tout. Ou du moins pas chez les humains. Tous les êtres vivants vont pouvoir développer un cancer, même les plantes. Et c’est chez le diable de Tasmanie, particulièrement en proie aux cancers, que la maladie est contagieuse. À l’inverse, l’éléphant ne développe que très rarement des cancers. Un phénomène qui intéresse les scientifiques dans la recherche contre le cancer.

Des témoignages bouleversants mais nécessaires font également partie intégrante de l’exposition. À l’hôpital, une femme partage son expérience et son combat. Le tabou et l’aspect tragique de la maladie est relativisé par la présence des “totems”. Dans un coin, une colonne recense quelques-unes des idées reçues, parfois même des plus farfelues. “Un soi-disant gourou a loué les vertus du citron givré il y a des années. Il expliquait qu’il pouvait réduire de 1000% les risques du cancer”, s’amuse Laurence. 

Pour en apprendre plus sur la maladie, vous aurez jusqu’au mois d’août 2023 pour vous rendre à l’exposition.