Montreuil : une bibliothèque d’objets, pour emprunter et réparer

Ouverte depuis avril, la bibliothèque d’objets de Montreuil propose à ses adhérents d’emprunter à petits prix des objets utiles. Explications.

Podcast

La bibliothèque d’objets de Montreuil, qu’est-ce que c’est ?

1 - La bibliothèque d’objets de Montreuil, qu’est-ce que c’est ?

02:12

La BOM : un nouveau lieu de vie à Montreuil

2 - La BOM : un nouveau lieu de vie à Montreuil

04:07

Montreuil : la BOM, comment ça marche ?

3 - Montreuil : la BOM, comment ça marche ?

07:50

Douze minutes. C’est le temps moyen d’utilisation d’une perceuse sur toute sa durée de vie. C’est à peu près le délai – voire moins – passé dans les rayons d’un magasin de bricolage à hésiter entre les différents modèles à acheter.

La perceuse, c’est typiquement le genre d’objets, à côté de l’appareil à raclette, de la décolleuse à papier peint ou encore des ustensiles de cuisine que l’on retrouve dans une bibliothèque d’objets, une BOM. Un concept né aux États-Unis dans les années 70.

Sylvain Mustaki / Bibliothèque d’objets Montreuil

En Ile-de-France, à Montreuil, l’association l’Observatoire du partage a ouvert le 2 avril dernier une BOM de 600 mètres carrés au 2 rue Girard. C’est un lieu « où l’on n’emprunte pas un livre, mais un objet », explique Sylvain Mustaki, fondateur de la BOM.

Des ateliers de réparation

« Ici, on peut emprunter par exemple une tondeuse, un lit bébé ou encore un barbecue. L’idée étant d’emprunter des objets du quotidien, qu’il deviendrait dès lors inutiles d’acheter, pour ne s’en servir qu’une fois. »

Dans ce nouveau lieu de vie, on trouve donc cette bibliothèque d’objets, mais aussi de nombreux ateliers pour réparer soi-même ses objets, et un espace unique en France, appelé Regenbox. L’idée est ici de tester, recycler et réutiliser les piles alcalines que nous utilisons quotidiennement.

Pratique. La bibliothèque d’objets – 2 rue Girard, Montreuil.