Lyon : une expo pour comprendre le paradoxe autour de Toutankhamon

À la Sucrière à Lyon, l’exposition “Toutankhamon : à la découverte du pharaon oublié” revient sur l’expédition de Howard Carter en 1922.

Podcast

Le tombeau de Toutankhamon : une découverte inédite et exceptionnelle

1 - Le tombeau de Toutankhamon : une découverte inédite et exceptionnelle

02:00

En immersion à l’intérieur du tombeau de Toutankhamon

2 - En immersion à l’intérieur du tombeau de Toutankhamon

04:01

Démêler le paradoxe du pharaon Toutankhamon

3 - Démêler le paradoxe du pharaon Toutankhamon

07:57

2022 est l’année du bicentenaire du déchiffrement de la pierre de Rosette par Champollion en 1822. C’est également le 100e anniversaire de la découverte du tombeau de Toutankhamon par Howard Carter en 1922. L’exposition “Toutankhamon : à la découverte du pharaon oublié” revient sur ce dernier événement.

À la Sucrière à Lyon, cette exposition invite petits et grands à redécouvrir l’histoire de ce pharaon pourtant inscrit dans notre imaginaire collectif. Pour Camille Orlhac, responsable d’exploitation à Tempora, toute l’exposition repose sur le paradoxe du pharaon. Avant l’expédition de l’archéologue Howard Carter le 26 novembre 1922, Toutankhamon n’apparaissait dans aucun registre. Ayant vécu seulement 18 ans dont 10 ans de règne, il n’a pas eu le temps de laisser sa marque et de construire des monuments reconnaissables.

Comme le pharaon Toutankhamon apparaissait dans peu d’archives, les pilleurs n’ont jamais cherché son tombeau. C’est pourquoi Howard Carter a mis à jour un tombeau tout à fait intact avec tous les mobiliers anciens. Cette découverte inédite est un trésor archéologique. Que ce soit dans l’antichambre ou dans la chambre du trousseau funéraire, les archéologues ont trouvé des objets de la vie quotidienne des Égyptiens. Une première dans l’histoire de la discipline.

Pour Camille, ce tombeau a apporté une quantité d’informations extrêmement dense et l’exposition doit décortiquer chaque contenu pour le rendre intelligible. Les visiteurs vont ainsi pouvoir profiter d’une expérience immersive grâce à la reconstruction des pièces du tombeau. Et pour les plus joueurs, il est aussi possible de traverser l’exposition grâce à un escape game. Il faudra répondre aux énigmes données pour éviter que la malédiction de Toutankhamon s’abatte sur le monde.