Le journal de la culture du 20 mars : de grandes espérances au cinéma

Cette semaine dans notre journal de la culture, on court au cinéma voir « De grandes espérances », un excellent thriller politique.

Réécouter en podcast

Film, livre, musique : le journal de la culture du 20 mars

Film, livre, musique : le journal de la culture du 20 mars

08:09

« De grandes espérances » : un thriller politique haletant au cinéma

« De grandes espérances » : un thriller politique haletant au cinéma

03:59

Albin de la Simone chante « Les Cent prochaines années »

Albin de la Simone chante « Les Cent prochaines années »

02:15

Chaque semaine, dans notre journal de la culture, vous pouvez retrouver des recommandations variées, des films aux livres en passant par les séries, la musique ou les sorties.

Ce 20 mars, on vous conseille un film français, à voir en salles à partir de mercredi. « De grandes espérances », signé Sylvain Desclous, est un thriller politique haletant, porté par des acteurs formidables. On revient également sur les quatre villes françaises toujours en lice pour décrocher le titre de capitale européenne de la culture 2028, sur la bonne santé des librairies et sur le dernier album du chanteur Albin de la Simone.

« De grandes espérances », thriller politique haletant

Son réalisateur est passionné par la politique. Ses acteurs sont des stars montantes du cinéma français. Et son intrigue va vous scotcher. Le film « De grandes espérances », en salles mercredi 22 mars, est une très belle surprise. On y suit le parcours de Madeleine et Antoine, deux jeunes étudiants brillants, doués et ambitieux, qui préparent l’ENA après Sciences-Po.

Elle est issue d’un milieu modeste, lui appartient à une famille très aisée. Pendant un été de révisions en Corse, un incident éclate sur une route de campagne. Madeleine et Antoine décident de garder le silence et de poursuivre leur route. Mais lorsque leurs carrières politiques les opposent, le second menace de révéler leur secret…

Bien ficelé, « De grandes espérances » n’est pas seulement un thriller politique. Le film explore aussi le fossé qui sépare les classes sociales, les petits renoncements et les grandes trahisons d’un monde à part, et les errances des relations de couple, minées par la rancune et le machisme.

Sylvain Desclous, le réalisateur, se paie le luxe d’y ajouter une belle histoire d’amour filial entre Madeleine et son père. Le tout est porté à bout de bras par Benjamin Lavernhe et Rebecca Marder. Les deux comédiens, qui se connaissent bien – ils ont été ensemble pensionnaires de la Comédie française -, incarnent des personnages fascinants, dévorés par leurs ambitions autant que leur part d’ombre.

Quatre villes espèrent devenir capitale européenne de la culture

Le jury a rendu un premier verdict il y a quelques jours. Quatre villes françaises – Rouen, Montpellier, Clermont-Ferrand et Bourges – sont désormais en lice pour devenir capitale européenne de la culture en 2028. Nice, Saint-Denis ou encore Amiens n’ont pas réussi à passer ce premier tour.

Chacune des villes retenue a ses arguments. Rouen s’appuie sur des parrainages prestigieux -Thomas Pesquet ou Karine Viard-, Montpellier met en avant son ancrage européen, Clermont-Ferrand ses volcans classés au patrimoine mondial de l’Unesco et Bourges ses festivals. Il leur reste encore quelques mois pour peaufiner leur dossier. La grande gagnante, jumelée avec une ville tchèque, sera annoncée mi-décembre.

De plus en plus de librairies ouvrent en France

C’est une belle nouvelle annoncée il y a quelques jours par le Centre national du livre : 142 nouvelles librairies ont ouvert l’année dernière en France. C’est deux de plus qu’en 2021 et c’est un record. Même en comptant les fermetures, on arrive à 115 librairies supplémentaires, contre 112 il y a deux ans.

Et cela ne concerne pas que les grandes villes, au contraire. Ces ouvertures se concentrent surtout sur la façade ouest et dans le sud de la France. Selon le Centre national du livre, cela concerne d’abord la périphérie des métropoles comme Bordeaux, Marseille, Nantes ou Rennes, ainsi que les villes moyennes. La moitié des librairies ouvertes depuis 2017 se trouvent dans des communes de moins de 15 000 habitants et un quart dans des villes de moins de 5 000 habitants. Preuve que le service de proximité se développe.

Albin de la Simone chante le temps qui passe

La voix et les notes font parfois penser à Alain Souchon. Mais Albin de la Simone, qui vient de sortir son septième album, a bien creusé son propre sillon. Avec « Les Cent prochaines années », le chanteur français donne dans la pop feutrée et intimiste. Il s’attarde sur le temps qui passe, les cheveux qui grisonnent, les détails du quotidien. Le résultat est un album doux et tendre à savourer sans modération.

Agence de communication Perpignan