Environnement : Vista, le ballon de foot éco-responsable

Relocaliser la fabrication de ballon de foot en France. C’est l’objectif de l’entreprise marseillaise Vista. Elle vient de lancer un ballon éco-responsable, pour allier sport et respect de l’environnement.

Podcast

Vista, un ballon respectueux de l’environnement

1 - Vista, un ballon respectueux de l’environnement

02:08

Vista, le ballon éco-responsable

2 - Vista, le ballon éco-responsable

04:12

Vista : relocaliser la fabrication de ballon en France

3 - Vista : relocaliser la fabrication de ballon en France

03:58

Marseille est une terre de football. Et ce n’est pas Jean-Baptiste de Touris et sa femme, Agathe Delouvrier, qui diront le contraire. Le couple vient de lancer une marque de ballon éco-responsable avec leur entreprise marseillaise nommée Vista.

Leurs ballons sont conçus en cuir recyclé et cousus à la main pour une plus grande réparabilité. Pour les assembler, ils emploient des personnes éloignées de l’emploi dans leur atelier de Marseille.

Face à l’absence de filière de valorisation du cuir en France et d’un savoir-faire qui s’est perdu, le couple s’est orienté vers le Kenya et l’ONG Alive and Kicking qui emploie une centaine de personnes pour fabriquer des ballons à la main.

Très résistants

La première partie est donc réalisée là-bas puis la fermeture du ballon est faite à Marseille. Alors qu’un ballon classique est entièrement composé de plastique, le Vista ne l’est qu’à 50% (l’autre moitié étant composée de matériaux recyclés).

D’une durée de vie d’un an en moyenne, le ballon classique une fois cassé n’est plus réparable et valorisable, alors que les ballons Vista sont réparables. Et surtout ils sont très résistants, ils ont passé haut la main les tests de Decathlon basés sur les normes internationales. Après 2500 shoots à 50km/h contre un mur de béton, il est toujours intact.

Différentes tailles

En tout, l’empreinte carbone de ces ballons éco-responsables est de 3,3kg de CO2 contre 7kg pour un ballon classique. Jean-Baptiste espère vendre 10 000 de ses ballons par an. Ce qui permettrait au couple de recruter trois autres salariés en insertion. Mais ce qui leur permettrait aussi, un jour, de relocaliser totalement leur production à Marseille.

Il existe différentes tailles de ballon. Comptez entre 30 et 50 euros l’un d’entre eux. Vous pouvez acquérir un de ces ballons sur leur site www.vista-ballon.com ou sur leur page ulule.