Doubs : ce musée retrace l’histoire des tacots, ces trains oubliés

Au début du XXe siècle, les habitants des zones rurales se déplaçaient en tacots, des petits trains qui n’existent plus aujourd’hui. À Cléron, dans le Doubs, un musée fait perdurer la mémoire de ce transport oublié.

Réécouter en podcast

“Une révolution pour le monde rural”

“Une révolution pour le monde rural”

02:12

Des petits trains à vapeur

Des petits trains à vapeur

04:13

Les maquettes du musée

Les maquettes du musée

08:00

C’est un petit musée sans prétention, installé dans une ancienne bâtisse qui fait face au somptueux château de Cléron, dans le Doubs. Le Musée du tacot a été fondé par Claude Lornet en 1987. Depuis près de 40 ans, les bénévoles de l’association AMTTPO relatent l’histoire des tacots aux curieux.

Marie-Claude Jouffroy, vice-présidente de l’association, connaît d’ailleurs le sujet sur le bout des doigts. “Les tacots sont des petits trains qui permettaient aux villageois de circuler dans les campagnes, au début du XXe siècle. C’était une vraie révolution, parce qu’ils ont aidé au désenclavement du monde rural.” Ce moyen de transport permettait aux habitants de se déplacer et de se rendre sur les foires et marchés. Pour les agriculteurs, il permettait également de transporter leurs productions et de procéder à des échanges entre régions. 

Crédit Léopoldine Deriot

“Se déplacer en zone rurale sans voiture aujourd’hui est plus laborieux”  

“Les villageois avaient la possibilité de commander, la veille, le type de tacot dont ils avaient besoin en fonction des marchandises à déplacer. Les tacots étaient donc très pratiques, car ajustables selon les besoins”, précise Marie-Claude Jouffroy. Au début du XXe siècle, les propriétaires d’automobile se font encore rare. À la campagne, on se déplace à pied ou à vélo.

“En Franche-Comté, de nombreuses petites communes du Haut-Doubs étaient reliées par ces voies de chemins de fer. Elles ont été définitivement supprimées en 1953. Aujourd’hui, quand on vit en zone rurale et qu’on n’a pas de voiture, les déplacements sont très laborieux. C’était plus simple de se déplacer en ce temps-là ! ” ajoute-t-elle. Le Musée du tacot propose des maquettes des trains et des villages ultra-détaillées et des objets ayant appartenu aux anciens chefs de gare.  

Pratique.
Musée du Tacot, 7 rue du Château, 25330 Cléron. Ouvert en été, sur réservation toute l’année.

Ce contenu audio a été diffusé le 21 août 2023 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Leopoldine DERIOT

Journaliste

Agence de communication Perpignan