Depuis plus de quarante ans, Pascal Mesnier est guignoliste

C’est un métier atypique qui mêle improvisation, magie et comédie. Pascal Mesnier est guignoliste depuis les années 1970.

Podcast

Guingoliste : quelle est la part d’improvisation chez Guingol ?

1 - Guingoliste : quelle est la part d’improvisation chez Guingol ?

02:35

Guignoliste : un métier aux milles voix

2 - Guignoliste : un métier aux milles voix

04:12

Théâtre de Guignol : des marionnettes qui répondent au public

3 - Théâtre de Guignol : des marionnettes qui répondent au public

03:40

« Je sais comment commence la pièce, comment elle se termine mais au milieu, on verra », lance le guignoliste avant le lever de rideau. Mais avant que le spectacle ne commence, c’est devant les grilles de son théâtre de verdure que nous retrouvons Pascal Mesnier pour accueillir les spectateurs. Tantôt à l’accueil, à la communication ou à la caisse, c’est pourtant derrière le rideau que la voix de Pascal s’exprime vraiment. Ou plutôt les voix des marionnettes.

Photo AirZen Radio

Seul derrière le rideau, Pascal jongle entre les personnages avec une facilité déconcertante. “Retrouver mes voix a été le plus compliqué, quand j’ai voulu reprendre ce théâtre.” Et pour cause, après avoir travaillé pour les “Guignols de l’info” et l’animation 3D, il a fallu chauffer les cordes vocales. La princesse, le roi, Guignol, son chien, le pirate… Tous les personnages ont leur identité, leur accent, leur timbre et interdiction de se tromper, car les enfants le remarquent.

Intrépides, ils échangent volontiers avec les marionnettes pendant le spectacle, au grand plaisir de Pascal Mesnier. « Je les entends et je les vois donc je me régale quand je peux interagir avec eux ! » L’improvisation est au cœur du spectacle et permet au guignoliste et à son public de ne jamais s’ennuyer.