Basket : le kiné des stars de la NBA est français et vit à Los Angeles

Tony Parker, Joakim Noah, Rudy Gobert, Russel Wilson… Ils figurent parmi les plus grands basketteurs au monde mais ont un autre point commune : leur kinésithérapeute, Fabrice Gautier.

Podcast

Fabrice Gautier, l’homme qui soigne les plus grands sportifs du monde

1 - Fabrice Gautier, l’homme qui soigne les plus grands sportifs du monde

02:29

Kinésithérapie : l’expérience de Fabrice Gautier avec ses athlètes

2 - Kinésithérapie : l’expérience de Fabrice Gautier avec ses athlètes

03:45

Los Angeles : dans le cabinet de Fabrice Gautier, le French ostéopathe

3 - Los Angeles : dans le cabinet de Fabrice Gautier, le French ostéopathe

08:15

Son cabinet est à quelques mètres de la Rodeo Drive et ses grandes boutiques de luxe rendues célèbres par le film “Pretty Woman”. C’est à Beverly Hills, chic quartier de Los Angeles, qu’exerce Fabrice Gautier.

Au deuxième étage d’un immeuble classique, la salle d’attente de son officine n’a rien d’original. Si ce n’est ce léger détail : les maillots dédicacés de Rudy Gobert, Joakim Noah ou encore de Tony Parker où l’on peut lire « Pour Fab ».  

Le favori des grands sportifs

Le Français, installé en Californie depuis 1999, est en effet l’un des kiné-ostéo les plus réputés de Californie. Il prend ou a pris en charge dans son cabinet et lors de compétitions les plus grandes stars du sport mondial. Carmelo Anthony (Lakers), Nicolas Batum (Clippers), Boris Diaw (ex-Spurs) ou encore Kyle Kuzma (Washington Wizards) pour la NBA, Aurélien Tchouaméni (Real Madrid) et Jules Koundé (FC Barcelone) pour le football, Candance Parker, double championne olympique de basket avec les États-Unis.

A N N O N C E

Au-delà d’une patientèle internationale impressionnante, Fabrice Gautier est l’un des deux kinésithérapeute attitré de l’équipe de France de basket. Il passe d’ailleurs son été en Europe pour préparer l’Euro 2022 qui débutera le 1er septembre en Allemagne. Dans le cabinet de Beverly Hills, c’est son épouse qui assure la permanence.

Une réputation solide sur 20 ans

L’homme cumule deux casquettes. Il est à la fois kinésithérapeute et ostéopathe. C’est assez rare aux États-Unis pour être souligné, d’autant qu’il s’agit du pays qui a vu naître l’ostéopathie avant de progressivement la remplacer par la chiropratique.

« Je répare des corps à longueur de journée. Mais j’ai aussi créé une relation forte avec mes patients »

« Les deux disciplines sont à la fois différentes et similaires. Complémentaires, je dirais », argue le praticien au sourire doux. Quelle que soit la technique, Fabrice Gautier instaure une confiance totale avec ses patients qu’il accompagne autant sur le plan physique que psychique.

« Les maux du corps et de l’esprit vont de pair », assure celui qui est devenu l’ami proche de certains de ses patients. « J’ai assisté il y a peu de temps au mariage de Joakim [Noah, NDLR] et c’est presque comme voir un petit frère se marier. »

Le kiné des VIP, mais pas que

Des relations qui se sont intensifiées et renforcées en quelque 20 ans de pratique en Californie. C’est là qu’il s’est forgé une réputation à toute épreuve. Fabrice Gautier a notamment pu intégrer la bulle de la NBA lors des playoffs de 2020 en Floride en pleine pandémie de Covid-19, travaillant en exclusivité pour Rudy Gobert. Le Français, ex-star des Jazz de l’Utah aujourd’hui recruté par les Timberwolves du Minnesota, l’apprécie beaucoup.

« Je répare des corps à longueur de journée. Mais j’ai aussi créé une relation forte avec mes patients », explique le praticien. Il a sacrifié le rêve de devenir lui-même basketteur pour se consacrer à ce métier du soin.

Dans la cité des Anges, le kiné-ostéo est aussi devenu une référence chez beaucoup d’artistes. Au-delà du milieu sportif, Gad Elmaleh ou encore Omar Sy ont fait appel à lui. Mais toutes ces personnalités ne lui font pas tourner la tête. « Je traite avant tout des êtres humains qui ne se comportent pas comme des stars. Quand on est deux, dans mon cabinet, on travaille ensemble, on se parle, le reste ne compte pas », ajoute Fabrice Gautier, qui accueille d’autres Français ou internationaux qui ne sont pas connus.