Qu’est-ce que le coaching intuitif, la décision par l’intuition ?

Laissez tomber les tableaux Excel et les raisonnements : pour décider, appuyez-vous sur votre intuition. Comment mieux s’écouter ? Elodie Attias nous parle du coaching intuitif.

Podcast

Se connaître : troisième étape pour décider avec intuition

1 - Se connaître : troisième étape pour décider avec intuition

02:31

S’explorer : deuxième étape pour décider avec intuition

2 - S’explorer : deuxième étape pour décider avec intuition

03:57

Se laisser le temps : première étape pour décider avec intuition

3 - Se laisser le temps : première étape pour décider avec intuition

08:17

Garder ou quitter son travail ? Acheter du ketchup ou de la mayonnaise ? Porter un short ou un pantalon ? La vie est faite de choix, plus ou moins difficiles. Et il n’est pas rare d’avoir appris à choisir de façon rationnelle et calculée. Et si vous laissiez simplement parler votre cœur ?

C’est ce que propose Elodie Attias, coach certifiée aux États-Unis et en France. Mais pas n’importe quel coaching : le sien est somatique et intuitif.

Trouver son intuition : se laisser de l’espace

Pourquoi ? « Tout est parti d’une expérience personnelle », explique la jeune femme. Alors âgée de 24 ans, elle joue à la loterie pour gagner la green card – le permis de séjour américain. « Un ami me l’a proposé et j’avais un projet de vie totalement différent. Pourtant, j’ai eu un pressentiment, j’ai décidé de m’écouter », se souvient-elle.

Et elle fait le bon choix puisque les examens médicaux qu’elle réalise pour préparer son dossier révèlent un cancer des os. Après un an de chimiothérapie, elle s’en sort. « Je me suis remerciée. J’ai fait le choix de m’écouter, de me donner l’espace et je me suis sauvée la vie. »

Ne pas avoir peur de mieux se connaître

Se donner l’espace, c’est justement la clé pour Elodie Attias. Lors de ses séances de coaching intuitif individuelles, qui peuvent s’étaler sur trois mois, elle propose d’abord de dresser un bilan. « Je me concentre sur l’instant présent. On essaye de définir les pensées limitantes, les objectifs de nos séances. Ensuite, on se laisse simplement le temps », explique-t-elle.

Cet état peut se trouver à notre échelle, pas nécessairement via l’accompagnement d’un professionnel. « Je pense qu’il faut franchir le pas et s’écouter, tout simplement. Prendre le temps de respirer, laisser passer ses émotions, ne pas se juger. Ensuite, on entend cette petite voix. C’est l’intuition. »

Elodia Attias a notamment développé une méthode d’apprentissage par le cœur. Selon elle, prendre une décision ne peut pas se faire uniquement avec la tête, sans prendre en compte ce que dit le corps ou le cœur.