La pistache, petit fruit émeraude, est de retour en Provence

Après l’amande, c’est à la pistache de redevenir provençale. Alors qu’elle avait disparu il y a près de 80 ans, Jean-Louis Joseph et d’autres agriculteurs sont en train de la faire revivre.

Réécouter en podcast

Comment se retrouve-t-on pistachier ?

Comment se retrouve-t-on pistachier ?

02:00

Le retour de la pistache en Provence ?

Le retour de la pistache en Provence ?

04:14

C’est quoi la valeur d’une pistache ?

C’est quoi la valeur d’une pistache ?

04:15

Depuis six ans, à La Bastidonne, dans le Vaucluse, Jean-Louis Joseph est à l’origine d’un renouveau. Alors que l’on en trouvait encore avant le milieu du XXe siècle en Provence, la pistache a complètement disparu de nos cultures. Plus tard, ce sont les pistaches iraniennes, siciliennes, espagnoles ou encore californiennes qui les ont complètement remplacées. 

C’est en échangeant à ce sujet avec Olivier Baussan, le fondateur de l’Occitane et de la confiserie Le Roy René qui allait chercher ses pistaches, justement, en Californie, que les deux hommes ont eu l’idée de monter un dossier sur ce fruit à coque. Alors que l’amande provençale a été relancée quelques années auparavant, il fallait définitivement sauver le soldat pistache. 

Aujourd’hui, ses premières récoltes en bio commencent doucement à se faire, et même si la culture de la pistache n’est pas encore à son maximum, loin de là, c’est tout de même 400 hectares qui sont plantés dans toute la Provence. D’ici quelques années, Jean-Louis Joseph en voit bien 600 de plus. 

On est très loin du rendement des pistaches iraniennes et californiennes. Mais s’ils atteignent la qualité et au tonnage de la pistache de Bronte (Italie) (4500 hectares), les producteurs provençaux pourront dire que le pari est amplement réussi. Une association existe déjà, Pistache en Provence, pour tous les réunir. 

La pistache est par ailleurs excellente pour la santé. Elle contient en effet du potassium, du phosphore, du magnésium et si elle est française, provençale de surcroit, elle n’en sera que meilleure.

En Provence, donc, la pistache est loin d’être mise à l’amende. 

Ce contenu audio a été diffusé le 27 octobre 2023 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Fred Ricou

Journaliste

Agence de communication Perpignan