Yoga : le temple de la méditation et du silence est en Californie

Logé près du seul lac naturel de Los Angeles, le Self-Realization Fellowship Lake Shrine, fondé dans les années 30 par Paramahansa Yogananda, accueille chaque année des milliers de yogis.

Podcast

Qu’est-ce que le Kriya Yoga et son énergie vitale ?

1 - Qu’est-ce que le Kriya Yoga et son énergie vitale ?

02:26

L’histoire du Lake Shrine, haut lieu californien de la méditation

2 - L’histoire du Lake Shrine, haut lieu californien de la méditation

04:07

Yoga et méditation : vivez une retraite silencieuse en Californie

3 - Yoga et méditation : vivez une retraite silencieuse en Californie

08:37

Lorsqu’on franchit l’imposant portail en bois, le monde extérieur et son brouhaha habituel semblent soudainement s’évaporer.

Le Self-Realization Fellowhip Lake Shrine est un véritable havre de paix et de verdure, au bord d’un magnifique lac naturel. Pourtant, ce haut lieu de la méditation est situé dans la chic cité balnéaire de Pacific Palisades, aux portes de Los Angeles, à quelques kilomètres à peine de l’une des plus grandes autoroutes des États-Unis.

Olivier Montégut / AirZen Radio

Un haut lieu de la méditation

Nous y sommes accueillis par Brahmachari Martin, un moine du Lake Shrine depuis 1977. Ses yeux bleus sont bienveillants et tranchent avec le orange vif de sa tenue.

Brahmachari Martin.
Olivier Montégut / AirZen Radio

« Bienvenue au Lake Shrine », nous dit-il en français avant de nous présenter la cour des religions située près de l’entrée.

Il s’agit d’une petite place où sont installées cinq stèles en l’honneur des cinq grandes religions du monde : le christianisme, le judaïsme, l’islam, l’hindouisme et le bouddhisme. « Ainsi, les gens qui nous rendent visite se sentent en paix, quelle que soit leur confession, qu’ils soient croyants ou athées. Ici, c’est l’église de toutes les religions », explique-t-il.

Il faut dire que le Lake Shrine est un temple de la spiritualité. La structure appartient à la Self-Realization Fellowship, une ONG spirituelle fondée en 1920 par Paramahansa Yogananda. Elle attire chaque année des milliers de personnes pour des retraites silencieuses, notamment.

Le site, de plus de 4 hectares, comprend des jardins de méditation, des cascades, un temple au toit d’or situé au sommet d’une colline. Quand on se balade autour du lac, les visiteurs sont particulièrement calmes. « Le silence permet de faire le tri dans ses pensées, de concentrer son énergie sur d’autres choses comme la respiration », justifie Brahmachari Martin.

« Tout le monde est invité à venir y faire l’expérience de la paix intérieure », ajoute-t-il, et aussi à découvrir l’enseignement de la méditation et du yoga de Paramahansa Yogananda.

Qui est Paramahansa Yogananda ?

Derrière le magnifique lac, se trouve un jardin suspendu mais aussi un espace où se côtoient les bonzaïs et autres plantes importées du monde entier dans les années 30.

Paramahansa Yogananda, le 20 août 1950, lors de l’inauguration du Lake Shrine de la Self-Realization Fellowship à Pacific Palisades, en Californie. la Self Realization Fellowship 

C’est à cette date qu’a été fondé ce lieu par Paramahansa Yogananda. Ce sage est considéré comme l’un des maîtres spirituels du yoga en Occident. Il a quitté son Inde natale dans les années 1920 pour se rendre aux États-Unis et partagé sa pratique du Kriya Yoga, un véritable mode de vie tourné vers la méditation et l’énergie vitale, avec des millions de personnes. Une philosophie qu’il a résumée dans son célèbre ouvrage « Autobiographie d’un yogi ».

C’est justement aux États-Unis qu’il a fondé son école de pensée, la Self-Realization Fellowship, et monté de nombreux lieux de pratique dont fait partie le Lake Shrine. Pendant plus 30 ans, Yogananda a partagé avec des philosophes et des praticiens du développement personnel sa connaissance du yoga et une véritable méthode scientifique pour accéder à la méditation de pleine conscience.

Lors d’un voyage, il a par ailleurs rencontré Gandhi avec lequel il a partagé ses connaissances. Raison pour laquelle à la mort du Mahatma, une partie de ses cendres a été envoyée jusqu’en Californie. Elles reposent désormais dans un petit temple situé près du lac.

Qu’est-ce que le Kriya Yoga ?

« Quand on pense au yoga, on imagine tout de suite les postures », explique le moine. Mais les postures ne constituent qu’une branche de la discipline, en l’occurrence le Hatha Yoga. Ce que Yogananda propose, c’est en réalité une approche plus spirituelle.

« Il s’agit d’une véritable méthode de concentration et de méditation appelée le Kriya Yoga. Par des techniques de respiration et des exercices mentaux, on parvient à éteindre une réelle quiétude du corps et de l’esprit », détaille-t-il.

Cela permet, selon lui, de « calmer les turbulences de ses pensées », d’y voir plus clair pour prendre de meilleures décisions mais aussi et surtout d’atteindre un état de plénitude. « Il m’est arrivé plusieurs fois d’atteindre cette joie suprême et j’ai pensé que si je pouvais l’expérimenter tous les jours, jamais je ne m’en lasserais… », se souvient le moine qui a renoncé à une vie de businessman pour se consacrer à la pratique méditative.

Mais alors, comment y parvenir ? « Cela demande beaucoup de pratique. Mais le silence est une bonne entrée en matière. Ensuite, il faut apprendre à respirer, ce que l’on appelle le prana ».