Odyssée managériale : comment s’organise le travail en Asie

Deux étudiants, Clément et Romain Meyer, explorent le monde à la découverte de nouvelles bonnes pratiques et de modèles de management. Cap vers l’Asie pour y découvrir l’organisation du travail.

Podcast

Bonnes pratiques au travail en Asie : la sieste

1 - Bonnes pratiques au travail en Asie : la sieste

02:15

Bonnes pratiques au travail en Corée du Sud : hiérarchie et métavers

2 - Bonnes pratiques au travail en Corée du Sud : hiérarchie et métavers

04:06

Bonnes pratiques au travail au Vietnam : le respect de l’âge

3 - Bonnes pratiques au travail au Vietnam : le respect de l’âge

04:19

L’Odyssée managériale est une association d’étudiants dont le but est d’explorer et de partager des nouvelles pratiques de management dans tout type d’organisations à travers le monde. Clément et Romain Meyer sont deux frères de 22 et 24 ans. Ils sont partis dans cette odyssée, à travers 8 pays, pour 6 mois : Norvège, Islande, Brésil, Colombie, Canada, États-Unis, Corée du Sud et Vietnam. Aujourd’hui, cap vers l’Asie pour en observer l’organisation du travail.

Hiérarchie et contrôle

Clément et Romain ont compris en arrivant en Corée du Sud qu’ils devaient supprimer tous leurs biais occidentaux. Ici, il faut s’intéresser sans préjugés à une culture différente et complexe. C’est le principe d’altérité. En Asie, c’est l’inverse de ce que les deux jeunes globe-trotters ont apprécié dans l’organisation du travail des pays précédents.

Ici, l’humain ne doit pas doit être au cœur des manières de manager. Il faut conforter la hiérarchie et le contrôle. Et le résultat est là : le pays jouit depuis cinquante ans d’une croissance et d’une intégration dans l’économie mondiale exceptionnelle. La Corée du Sud était en 2021 la 10e économie mondiale et le 6e exportateur mondial avec les grands groupes coréens tels que Samsung, LG, Hyundai, etc.

L’influence du confusianisme

Romain et Clément ont ensuite terminé leur Odyssée en s’installant à Hanoï pendant plus de trois semaines. Le Vietnam est en pleine croissance et cela, disent-ils, se voit et s’entend !

Comme dans le précédent pays d’Asie, ici aussi, l’organisation du travail est très hiérarchisée avec un fort accent sur l’âge, le statut social et la profession. Ce système se caractérise par l’obéissance et le respect envers les parents ainsi que les aînés. Le fait de considérer les enseignants comme des « maîtres ». Et, en entreprise, le respect des promotions liées à l’ancienneté. Par exemple, en réunion, une seule personne parle : c’est le ou la CEO.

Ce respect de la hiérarchie, des règles sociales et des personnes âgées dans ces deux pays s’expliquent en grande partie par l’influence du confucianisme. Le confucianisme est un courant majeur de la pensée chinoise, tiré de l’enseignement de Confucius.

Romain et Clément Meyer : [email protected]