L’Anis des Gones, le pastis lyonnais qui prône qualité et partage

L’Anis des Gones a été élu meilleur pastis du monde en avril 2022 par le World Drinks Awards. Richard Ducret voulait créer autre chose qu’une simple boisson pour l’apéritif.

Podcast

L’Anis des Gones : comment se fait le pastis ?

1 - L’Anis des Gones : comment se fait le pastis ?

01:57

L’Anis des Gones : 60 essais et un an et demi de travail

2 - L’Anis des Gones : 60 essais et un an et demi de travail

03:58

Le rôle du distillateur dans la confection du pastis

3 - Le rôle du distillateur dans la confection du pastis

03:58

Cette année, le meilleur pastis du monde est lyonnais et se prénomme l’Anis des Gones. Récompensé par le concours World Drinks Awards, qui sacre tous les ans les meilleures boissons de la planète, l’Anis des Gones s’est imposé comme une référence sur le marché de l’alcool.

Pour Richard Ducret, le créateur de ce pastis, cet alcool est un apéritif fédérateur et il a fallu plus d’un an et demi de travail et plus de 60 essais pour trouver l’accord parfait entre les différentes plantes aromatiques.

Richard met en avant la qualité de ses produits et en tant que bon distillateur, il a appris à faire confiance à son palais et à son odorat.

L’Anis des Gones, en référence aux enfants surnommés « Gones » à Lyon, est composé de 17 plantes qui sont sélectionnées et préparées avec soin. Cette particularité aromatique lui confère un goût peu sucré, rehaussé par une pointe d’amertume. Les plantes sont ensuite mélangées avec de l’eau et de l’alcool. En chauffant ce mélange, la vapeur monte jusqu’au condenseur pour la refroidir.

En passant de l’état de vapeur à l’état liquide, le distillateur obtient l’Anis des Gones qu’il faut encore travailler minutieusement. Avec ce pastis lyonnais, Richard a voulu inscrire Lyon sur la carte des alcools de France et faire de la Distillerie de Lyon le lieu de fabrication, une référence dans la ville lyonnaise. Richard donne également des conseils pour déguster cette boisson, toujours avec modération !

L’Anis des Gones – Richard Ducret