Ce que vous ne savez peut-être pas encore sur l’association Greenpeace

Connue pour ses actions spectaculaires et ses opérations coup de poing, l’association Greenpeace s’attribue des missions qui vont bien au-delà.

Podcast

Ce que vous ne savez peut-être pas encore sur l’association Greenpeace

1 - Ce que vous ne savez peut-être pas encore sur l’association Greenpeace

02:07

Greenpeace, en faveur d’une agriculture raisonnée

2 - Greenpeace, en faveur d’une agriculture raisonnée

04:00

Quelles sont les différentes missions de l’association Greepeace ?

3 - Quelles sont les différentes missions de l’association Greepeace ?

04:19

Greenpeace signifie « paix verte » en anglais et « ce que nous voulons c’est vivre en harmonie avec notre environnement », explique Laure.

Cette militante et agricultrice en reconversion explique avec beaucoup de pédagogie les actions menées par cette institution historique de lutte pour un monde plus vert et dans lequel il fait mieux vivre.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

« Nous menons, c’est vrai, des opérations médiatiques pour alerter notamment sur la question du nucléaire. Mais notre travail principal se fait majoritairement en coulisses », explique la jeune femme passionnée par les questions ayant trait au « mieux consommer ».

Des gestes « à notre portée »

L’action médiatique n’est en effet que la partie immergée de l’iceberg puisque Greenpeace mène surtout une intense activité de lobbying auprès des industriels et des politiques pour faire bouger les lignes sur des sujets variés tels que l’agriculture, l’énergie ou les océans.

Le second volet de son action se situe au niveau citoyen : « Nous mettons en avant des gestes du quotidien à la portée de tous. Nous incitons les gens à mieux consommer », explique Laure.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

En témoigne notamment ce « Petit guide de l’écolo imparfait.e », distribué par l’association et qui liste des gestes du quotidien accessibles à toutes et tous pour préserver notre environnement. « Par exemple, on peut privilégier au maximum les transports en commun, le vélo, les courtes distances, réduire sa consommation de viande, acheter local pour mieux rémunérer nos producteurs », explique Laure.

Pou en savoir plus sur l’association pour y adhérer, ça se passe ici.