Brest : ses vêtements en algues prônent un nouveau regard sur la mode

Dasn le Finistère, Tanguy Mélinand crée des vêtements à partir d’algues. Avec cette matière locale et biodégradable, il prouve qu’il est possible de revaloriser des déchets naturels.

Réécouter en podcast

Des collaborations pour assurer une mode plus responsable

Des collaborations pour assurer une mode plus responsable

02:05

Les qualités et les contraintes étonnantes des algues

Les qualités et les contraintes étonnantes des algues

04:01

Travailler sur la durabilité de la mode grâce aux algues

Travailler sur la durabilité de la mode grâce aux algues

07:58

Tanguy Mélinand a 23 ans et a toujours voulu innover dans le monde de la mode. Diplômé d’une école de haute couture à Genève, il a fait de nombreuses recherches sur les algues durant ses études. Le jeune homme est originaire de la côte finistérienne et puise régulièrement son inspiration dans cet environnement familier. En lien avec son école, il a développé un projet autour de la durabilité dans la mode et a donc entrepris ses premières expérimentations de cuir d’algues naturelles. C’est ainsi en novembre 2021 qu’il a présenté sa première veste produite à partir d’algues.

Brest : Ses vêtements en algue prônent un nouveau regard sur la mode
Tanguy Mélinand

Malgré de nombreux défis, il a réussi à mettre au point un processus de traitement semblable à un tannage végétal. Ce traitement 100% biodégradable lui permet aujourd’hui de créer des vêtements avec les algues de sa région.

Brest : Ses vêtements en algue prônent un nouveau regard sur la mode
Tanguy Cattin

À ce jour, Tanguy a déjà imaginé plusieurs vêtements en algues. Selon lui, l’algue a un aspect intéressant. En plus d’être locale et naturelle, elle est 100% biodégradable, voire compostable. Au fil du temps, la couleur change avec la dégradation de la structure interne au contact du soleil. Par ailleurs, un cuir d’algue présente plus de contraintes et sa résistance n’est pas équivalente à celle d’un cuir d’agneau.

Tanguy poursuit aujourd’hui ses recherches pour rendre ces algues plus souples et résistantes. Avec ces créations, il a déjà remporté des concours à l’international. En revalorisant ces déchets naturels, il espère ainsi rendre la mode plus respectueuse de l’environnement. C’est pourquoi, il met en avant le réemploi de matériaux déjà existants pour faire évoluer les mentalités du secteur de la mode.

Ce contenu audio a été diffusé le 09 mai 2023 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Marie-Belle Parseghian

Journaliste