Avec Spliiit, le partage d’abonnements devient plus accessible  

La première plateforme française et européenne de co-abonnement permet de partager quelque 150 services. Un moyen d’économiser jusqu’à 200 euros par an.

Podcast

Le principe du co-abonnement chez Spliiit

1 - Le principe du co-abonnement chez Spliiit

02:11

Comment fonctionne Spliiit, l’appli de partage de 150 abonnements

2 - Comment fonctionne Spliiit, l’appli de partage de 150 abonnements

04:17

Spliiit : diviser par 3 le prix de ses abonnements en les partageant

3 - Spliiit : diviser par 3 le prix de ses abonnements en les partageant

04:12

C’est une première depuis 1985, l’inflation a progressé de 5,8% en France entre juin 2021 et juin 2022, selon les derniers chiffres de l’INSEE.

Et quand les Français perdent en pouvoir d’achat, ils ont tendance à restreindre leurs abonnements à des services culturels pour se concentrer sur les produits de première nécessité. En témoigne cette autre première : le géant Netflix a commencé à perdre des abonnés, ce qui n’était jamais arrivé depuis sa création.

La solution ? Le partage d’abonnement !

Alors pour économiser tout en ne sacrifiant pas nos loisirs, il est possible de partager ses abonnements sans tricher ! Nous vous avions fait il y a quelque temps un tour d’horizon des plateformes existantes et avions aussi interrogé les fondateurs de la plateforme Diivii.

Pour être tout à fait complets, nous avons cette fois contacté Spliiit, la première plateforme de partage d’abonnement en France et en Europe.

« L’idée est née en 2019, raconte Guillaume Lochard son co-fondateur. On partageait un abonnement avec une amie puis on s’est rendu compte que cela devenait compliqué au niveau des virements bancaires. »

Capture d’écran Spliiit

Comme les bons comptes font les bons amis, la plateforme vous permet de partager – en tant que propriétaire ou co-abonné – jusqu’à 150 forfaits différents. Cela peut concerner la SVOD (Netflix, Amazon Prime…), la musique, les jeux vidéo ou encore les applications de sport et de bien-être.

« C’est un peu comme le covoiturage. Quand on a quatre places mais qu’on ne voyage qu’à deux, c’est dommage. Là, c’est pareil. Les abonnements sont souvent pensés pour plusieurs personnes, alors autant les faire profiter à d’autres et réduire la facture », assure Guillaume.

Spliit, comment ça marche ?

Le principe est simple : une fois le compte créé, on renseigne tous ses abonnements. On peut ensuite décider de les partager en privé, avec d’autres membres de Spliit que l’on connaît, ou proposer son abonnement en public. Spliit se charge alors de nous mettre en relation avec d’autres co-abonnés inconnus.

« L’argent économisé est ensuite stocké sur sa cagnotte Spliiit. Il est possible de le faire directement virer sur son compte bancaire ou de le réinvestir dans un autre abonnement », détaille le co-fondateur de la plateforme.

« Spliiit permet d’économiser entre 30 et 40% sur la facture finale, pouvant aller jusqu’à 200 euros par an »

Guillaume Lochard

Mais est-ce bien légal ? « Tout à fait », répond Guillaume. Selon lui, les plateformes seraient même friandes de ce système qui attire des gens qui ne se seraient pas abonnés si le système de partage n’existait pas.

« Sur les 12 derniers mois, nous avons fait gagner 2 millions d’euros aux Français », se félicite Guillaume Lochard.

Spliit devrait prochainement se développer et ouvrir le co-abonnement aux services bancaires.